Home | SPORTS | Mondial 2014 : C'est un KO, une claque, une humiliation pour l'Espagne

Mondial 2014 : C'est un KO, une claque, une humiliation pour l'Espagne

image

Les Pays-Bas prennent leur revanche sur la mondial 2010 en étrillant l'Espagne 5 à 1. 

Les champions du monde en titre ont subi une sévère humiliation dès leur entrée en lice dans ce Mondial-2014. L’Espagne a été écrasée 5-1 par les Pays-Bas, qui ont ainsi pu prendre leur revanche sur la finale de la Coupe du monde 2010. C’est la première grosse surprise de cette compétition.

L a Roja avait pourtant ouvert le score sur un penalty généreux, transformé par Xabi Alonso (27e) et le match a été très serré et très engagé durant toute la première période, jusqu’à l’égalisation de Robin van Persie d’une magnifique tête lobée juste avant la pause (44e). Mais en deuxième période, les Espagnols ont sombré, à l’image de leur gardien Iker Casillas.

La gardien et capitaine espagnol a été au mis au supplice, d’abord auteur d'une mauvaise sortie dont bénéficiait De Vrij pour le 3-1 (65e), puis d'une faute grossière dont profitait Van Persie pour signer le 4-1 (72e). Arjen Robben, grand malheureux de la finale de 2010, s’est joué de cette équipe espagnole et de sa défense défaillante, en humiliant d'abord Piqué (53e), puis Casillas qu'il a presque fait ramper avant de marquer à la suite d'une attaque fulgurante (80e).

Venus en favoris dans l'Arena Fonte Niva de Salvador, les champions du monde et doubles champions d'Europe (2008 et 2012) en titre voient les Pays-Bas s'emparer provisoirement de la tête du groupe B, dans l'attente du match entre le Chili et l'Australie dans la soirée. Au-delà du résultat, les Espagnols peuvent craindre de terminer deuxièmes de leur poule, ce qui les contraindrait selon toute logique à affronter le Brésil, promis à la première place du groupe A, en huitièmes de finale.

Les hommes de Vicente del Bosque vont devoir redresser la barre dès mercredi pour leur deuxième match, face au Chili à Rio. Avec, en guise de réconfort, le souvenir du Mondial-2010, où ils avaient perdu leur match d'ouverture avant de réaliser un sans faute. Les Néerlandais tâcheront pour leur part de confirmer leur bonne entame, contre l'Australie, le même jour à Porto Alegre.

[Avec AFP]