Home | SPORTS | Mondial 2014 : Le Brésil prêt à offrir du bon spectacle...

Mondial 2014 : Le Brésil prêt à offrir du bon spectacle...

image

A quelques jours de l'organisation de la coupe du monde de la Fédération internationale de football association (Fifa), l'ambassadeur du Brésil, Paulo Vinoa a fait savoir, hier jeudi 29 mai 2014, dans une interview accordée après sa visite à notre rédaction, que son pays est prêt à offrir du bon spectacle à la moitié de la population mondiale, qui aime le football.

" Je voudrais rassurer tous les amateurs du football que le Brésil a mobilisé beaucoup de moyens financiers pour " in fine " bénéficier de l'accord de la fédération internationale de football association pour l'organisation de cette compétition ", a indiqué l'ambassadeur du Brésil.

Parlant de l'organisation, le diplomate brésilien, a laissé entendre que le gouvernement du plus grand pays de l'Amérique latine, en termes d'espace géographique, veut vendre l'image du pays aussi bien au public sportif et qu'aux touristes.

" C'est une joie pour nous Brésiliens que notre pays puisse organiser pour la deuxième fois de son histoire la plus grande compétition mondiale de football. L'idée pour notre pays est aussi de mettre en évidence tout ce que nous possédons sur le plan culturel et social ", a ajouté l'ambassadeur.

Quant à la question des infrastructures, l'ambassadeur Paulo a affirmé qu'il n'y a pas d'inquiétudes en ce concerne les stades et autres infrastructures notamment hôtelières et aéroportuaires et sportives. 

" Je vous informe que sur les huit stades qu'a demandé la Fédération internationale de football association (Fifa) pour l'organisation de la coupe du monde Brésil 2014, le gouvernement brésilien a fait l'effort d'en disponibiliser 12 compte tenu de dimensions géographiques du pays. Ce qui signifie qu'il n'y a pas des problèmes à ce niveau comme les infrastructures étant admises au standard international ", a laissé entendre le diplomate brésilien.

Concernant le montant alloué à l'organisation de cette compétition mondiale de football, l'ambassadeur a fait savoir que l'actuelle présidente de la République du Brésil Dilma Rousself, et son gouvernement ont décaissé 30 milliards de dollars américains pour l'ensemble de l'évènement. 

" Le gouvernement brésilien a mis un paquet de 30 milliards de dollars américains pour la bonne tenue de cette fête planétaire du football. Nous espérons que le peuple brésilien trouvera son compte dans cet investissement. Le football aujourd'hui c'est du vrai business parce qu'on ne peut pas investir en vain.  Je vous dis aussi que les bénéfices de cette organisation ne sont pas seulement d'ordre financier. Il sied aussi de noter que les infrastructures construites vont demeurer pour toujours ", a-t-il soutenu.

Quant aux troubles qu'on enregistre au Brésil, pays hôte de la 20ème édition de la coupe du monde de la Fédération internationale de football association (Fifa), contre l'organisation de ce tournoi, l'ambassadeur Paulo dit les comprendre le Brésil étant un pays démocratique où la population a la liberté de contester une action gouvernementale.

" Les manifestations pour ou contre les organisations des évènements sociaux ne peuvent être mises de coté lorsqu'on se trouve dans un pays démocratique. J'estime que c'est tout à fait normal qu'il ait des gens qui puissent penser que les dépenses engagés pour cet évènement sont un peu élevé ", a-t-il complété.

Par ailleurs le représentant du gouvernement brésilien en République démocratique du Congo a souligné que le pouvoir brésilien va tout faire pour assurer la sécurité des délégations étrangères qui viendront soutenir les équipes et vivre cette compétition d'envergure en live ", a conclu l'ambassadeur. 

Aimergyl Mabondo