Home | REVUE DE PRESSE | Présidentielle en RDC : TSHISEKEDI compte retirer sa candidature

Présidentielle en RDC : TSHISEKEDI compte retirer sa candidature

image

L’information circule avec persistance dans les milieux européens et américains, Etienne Tshisekedi compte retirer sa candidature de la course à la Magistrature suprême dans les tout prochains jours.

La présidentielle du 28 novembre 2011 domine les sujets exploités par les journaux parus ce Mercredi 09 Novembre 2011 en République Démocratique du Congo.

« Tshisekedi côtoie les ex-DSP ». L’information occupe la Une du trihebdomadaire AFRICANEWS. Alors que tous plaident et entendent s’accorder pour une campagne et une élection apaisée, le candidat président n°11 suscite des inquiétudes de par sa conduite, constate ce journal.

Le confrère, qui rappelle la dernière sortie médiatique du leader de l’UDPS à partir de l’Afrique du Sud, fait remarquer que M. Tshisekedi s’est récemment affiché avec des ex-DSP et ex-FAZ réfugiés à Bruxelles et Londres peu après la chute du régime Mobutu en 1997.

Les images des visites de Tshisekedi à Bruxelles et Londres montrent des ex-DSP en treillis lui faisant allégeance à l’Université libre de Bruxelles, ULB, où ces anciens soldats ont fait les gardes rapprochées, Tshisekedi a même eu droit aux honneurs militaires.

Pour AFRICANEWS, Tshisekedi manipule une bombe à fragmentation. Ses accointances jamais dénoncées à Bruxelles et Londres sont des signes irréfutables. Normal qu’Aubin Minaku, le secrétaire général de la Majorité présidentielle (MP) ait parlé lors d’une conférence de presse le 27 septembre à Kinshasa, de l’existence d’une conspiration.

A en croire LA REPUBLIQUE, « E. Tshisekedi compte retirer sa candidature ». L’information circule avec persistance dans les milieux européens et américains, Etienne Tshisekedi compte retirer sa candidature de la course à la Magistrature suprême dans les tout prochains jours.

La consoeur rapporte avoir appris de bonne source que compte tenu de son état de santé et de son poids d’âge, ses médecins estiment que ce serait suicidaire pour lui de battre campagne sur l’ensemble du territoire national.

Reste que le candidat à la présidentielle et ses lieutenants sont en quête d’une formule pour désistement qui ne heurte pas la conscience des combattants floués pendant plusieurs décennies.

L’Avenir : « Etienne Tshisekedi ce matin à Kisangani ! »

L’Avenir s’exclame sur un ton ironique en affirmant que ce matin « Tshisekedi à Kisangani, un président autoproclamé en campagne électorale« .

Le confrère se pose des questions sur la dernière sortie médiatique sur la RLTV et estime que si c’est une stratégie de campagne, ce sera donc une stratégie de mauvais aloi, note le journal. Une stratégie qui pourrait lui faire perdre de l’estime de plusieurs de ses sympathisants, surtout qu’il est juriste de formation.

La Prospérité pour sa part, indique qu’après son auto-proclamation et son incitation à la violence, Etienne Tshisekedi est désapprouvé par Léon Kengo désapprouve, autre candidat de l’opposition à la présidentielle de 2011.

D’après la consœur, L’UFC de Léon Kengo n’est pas d’accord avec Tshisekedi. L’UFC, a révélé M. Albert M’Peti, est surpris et étonné de constater qu’avant qu’on ait les résultats des urnes, « qu’un candidat, de surcroît président national de l’UDPS s’autoproclame Président de la République« .

Le Potentiel constate que les acteurs politiques mènent une campagne électorale sans consistance. Selon le journal, l’utile est absent dans cette campagne électorale. C’est plutôt, jusqu’ à ce 13ème jour de la campagne électorale, des provocations, la même rengaine sur fond des invectives contre l’un ou l’autre candidat, des polémiques stériles, des slogans creux comme si l’on avait affaire à des « hommes miracles », à des « personnalités messianiques », présentation des « programmes » à l’ emporte-pièce.

Le Phare explique qu’en principe, Etienne Tshisekedi devrait arriver à bord d’un Jet présidentiel privé. Le confrère signale que cet appareil ainsi qu’un hélicoptère et un DC 3 seraient à sa disposition pendant toute la durée de sa campagne électorale, aux frais de son parti.

Le Phare estime que ce candidat à l’élection présidentielle du 28 novembre 2011 est porteur d’un message spécial pour les populations de la ville de Kisangani, ville-martyre.

Par ailleurs, Le Phare revient sur la décision de suspendre la chaîne de télévision RLTV et précise que c’est une menace de la liberté de la presse.

Le gouvernement de la RDC veut relancer sa filière «café» afin de produire 120.000 tonnes de café d’ici 2015 et en exporter 100.000, annonce Le Potentiel. Selon les analyses du confrère, la relance de la filière «café» requiert, notamment, la décapitalisation tant du secteur agricole que de cette filière, ainsi que la reconstruction rapide des routes de desserte agricole qui sont, pour la plupart, dans un état de délabrement très avancé.

L’Observateur rapporte un autre projet: la construction prochaine des centrales électriques de la Semliki et d’Ivugha au Nord-Kivu. Le quotidien note que ce projet pourra être matérialisé grâce au protocole d’accord signé, la semaine dernière, entre le gouvernement et Sinohydro. Pour le confrère, le volet «Energie» des 5 Chantiers est réellement en marche. Mais son impact ne pourra se ressentir que dans 4 à 6 ans.