Home | REVUE DE PRESSE | RDC : Revue de presse du Jeudi 29 Septembre 2011

RDC : Revue de presse du Jeudi 29 Septembre 2011

image

Les élections de 2011 en République Démocratique du Congo (RDC), continuent à être le sujet central dans les colonnes de journaux paraissant ce Jeudi 22 Septembre 2011.

L’Avenir : mercredi à La Haye, tête-à-tête Tshisekedi-Bemba

« Etienne Tshisekedi wa Mulumba et Jean-Pierre Bemba Gombo ont eu hier mercredi un tête-à-tête àLa Haye. Mêmesi la visite n’était que de courtoisie, l’on croit savoir que le lider maximo a reçu le ralliement des militants du MLC sur ordre du Chairman, qui a le dernier mot sur ses troupes », indique L’Avenir dans sa parution de ce jeudi matin.

Ce journal estime que les voix de Jean-Pierre Bemba valent de l’or à deux mois du scrutin. Et nombreux sont les candidats qui cherchent à obtenir son soutien.

« Un accord avec le candidat de l’UDPS pourrait faire pencher la balance du côté d’Etienne Tshisekedi et marginaliserait ainsi les candidatures de Vital Kamerhe et de Léon Kengo », souligne le journal.

« Alors un has been ce Bemba ? », s’interroge Forum des As dans son éditorial de ce jeudi. Pas vraiment, répond ce quotidien. « Certes, le leader du MLC est détenu loin de ses terres congolaises mais son ombre est plus que jamais présente dans toutes les loges de l’opposition », souligne Forum des As.

Le journal rappelle que pas un seul « opposant grand format » de séjour en Europe n’oublie de faire un détour par La Haye.Forumdes As pense qu’il reste au leader du MLC son « Bembaland » et son excroissance dans la capitale dela RDC. « C’est cette valeur ajoutée qui fait tourner la tête à plus d’un candidat à la présidentielle », croit savoir le journal.

Le potentiel : accusations réciproques entre le Pouvoir et l’Opposition, élections 2011 menacées

« Ça sent le parfum d’un bras de fer susceptible de provoquer des dérapages significatifs et porter préjudice au bon déroulement des élections 2011. En cause : cette escalade verbale émaillée de graves accusations réciproques entre le pouvoir et l’opposition. Les deux camps donnent l’impression d’avoir peur des scrutins du 28 novembre », estime Le Potentiel dans sa « une » de ce jeudi matin.

Le ton est monté d’un cran depuis ces dernières 48 heures entre le pouvoir et l’opposition qui ont animé simultanément, mardi 27 septembre, deux conférences de presse, rappelle Le Potentiel. Un cliché du déjà-vu lorsque les deux camps avaient arrêté la date du 8 septembre pour organiser des marches dites « pacifiques » en vue de réclamer l’organisation des élections apaisées.

Un télescopage des caravanes motorisées de deux camps a été évité de justesse. Suite à une mesure interdisant des manifestations publiques jusqu’ à la clôture du dépôt des candidatures.

Voilà que ça bouillonne à nouveau. La trêve a tout l’air d’être rompue. Les conférences de presse de l’UDPS et dela Majoritéprésidentielle (MP) suscitent à nouveau des inquiétudes, écrit Le potentiel.

L’Observateur : vote du budget 2012, le gouvernement traîne encore les pas

Depuis le 15 septembre, date de l’ouverture de la session budgétaire au parlement, aucune plénière n’a été convoquée au parlement, se plaint L’Observateur. Selon certaines indiscrétions recueillies par L’Observateur dans les couloirs du palais du peuple, le gouvernement n’a pas encore déposé ce projet de budget.

« L’occasion faisant le larron, les élus du peuple dans les deux chambres du Parlement se frottent les mains. Ils continuent à faire leur campagne électorale en sourdine, en catimini, bien que celle-ci n’a pas encore été officiellement autorisée », fait remarquer le journal qui invite le gouvernement à accélérer les pas.

« Présidentielle 2011 : J. Kabila-E. Tshisekedi, l’épreuve de force commence ! », titre à la Une le quotidien LE PALMARES.

Selon lui, l’opposition a ouvert un nouveau front directement dirigé contre la majorité qu’elle somme de se conformer, sans délai, à la loi électorale. La majorité qui ne l’entend pas de cette oreille, accuse sa rivale, écrit le journal, de préparer une guerre civile au pays.

Quittant le front médiatique, les deux camps vont bientôt s’affronter devant la Cour suprême de justice. Et au journal de conclure que la présidentielle du 28 novembre s’annonce impitoyable car tous les coups semblent permis.

Campagne électorale : le Csac fixe les règles du jeu

« Campagne électorale : le Csac fixe les règles du jeu », indique LE PHARE, ce quotidien de l’opposition. Dans ce dossier le Csac met en garde les instituts de sondage d’opinion à qui il demande de faire conformer leurs statistiques aux dispositions adéquates.

Pour le Csac, le sondage d’opinion repose sur un échantillon statistiquement représentatif, composé de milli personnes au moins, tenant compte de la diversité des catégories socioprofessionnelles, de sexe, de l’âge ainsi que des paramètres démographiques périodiquement fixés par l’Institut national des statistiques (INS).

Transparence des élections : Udps et alliés devant la CENI !

« Transparence des élections : Udps et alliés devant la CENI ! ». LA PROSPERITE qui donne cette information, signale que la base de l’Udps est déterminée à maintenir la pression sur la CENI et ce, malgré l’approche d’ouverture adoptée dorénavant par cette commission.

Cette base de l’Udps, sauf changement de dernière minute, sera ce matin devant les installations de la CENI, à la Gombe. Les mobiles, a indiqué le SG Shabani, sont les mêmes que ceux du 1er septembre, quand bien même il faut ajouter la dénonciation de l’insécurité.

« Nous revenons à la charge, et nous reviendrons autant de fois que nécessaire, avec les mêmes revendications relatives à la transparence et à la crédibilité des élections de novembre 2011 », a martelé, devant les professionnels des médias, M. Shabani Lukoo.

Présidentielle 2011 : Etienne Tshisekedi sollicite le soutien de Jean Pierre Bemba

« Présidentielle 2011 : Etienne Tshisekedi sollicite le soutien de Jean Pierre Bemba ». C’est la manchette du quotidien FORUM DES AS.

A en croire notre confrère, citant l’avocat de l’ancien vice-président de la République démocratique du Congo, le leader de l’UDPS s’est entretenu, hier, à la Haye avec le «Chairman» du MLC sur «la situation politique qui prévaut au Congo».

Que se sont-ils donc dits les deux leaders politiques congolais? La question est sur toutes les lèvres à l’occasion de cette deuxième entrevue entre les présidents nationaux des partis qui comptent parmi les plus en vue au sein de l’Opposition congolaise à quelque deux mois de la présidentielle 2011, mentionne le journal.

Au-delà d’une déclaration jugée laconique de l’avocat du «Chairman» du MLC, bon nombre d’observateurs sont d’avis qu’une telle rencontre ne pouvait pas se passer des stratégies autour de l’élection à la magistrature suprême de la Rd Congo fixée au 28 novembre prochain.