Home | RDC | Elections | RDC : Bras de fer ou coup d'état ?

RDC : Bras de fer ou coup d'état ?

image

Si tu veux te maintenir au pouvoir ou diriger par défi au mépris du peuple congolais parce que tu as ton armée des mercenaires, ta place est à côté de Kadhafi. Ce dernier avait aussi une armée des mercenaires, mais il n’est pas arrivé à exterminer toute la population libyenne.

Faut-il parler d’un bras de fer Église-Pouvoir ou d’un coup d’état contre Kabila? Je m’inscris en faux contre cette façon de penser. Je parlerais d’un tel bras de fer, s’il s’agissait d’un pouvoir issu des urnes. Il s’agit plutôt d’un combat entre le peuple et les usurpateurs du pouvoir. Kanambe n’a aucune légitimité parce qu’il n’a pas gagné les élections. L’Église joue donc le rôle d’un arbitre, celui de dire la vérité dans ce conflit et de remettre les pendules à l’heure. Elle prône le respect de la volonté populaire exprimée dans les urnes. Est-il juste, devant Dieu, d’obéir à un pouvoir qui n’est pas issu des urnes qu’à Dieu? C’est la question qu’elle se pose et qu’elle pose au peuple congolais.

C’est bien curieux de constater qu’en cette période, tout le monde est devenu journaliste, analyste politique et cela au grand mépris des normes élémentaires de la profession. Il ne suffit de se réveiller un matin et  prendre sa plume pour griffonner quelques lignes afin de faire plaisir aux uns  ou aux autres pour se dire journaliste.

Je n’ai aucune intention de discréditer mon frère Boundi Ouoba qui dans son article posait la question de savoir l’effet que pourrait avoir la sortie de l’Église sur Kanambe. Il va même plus loin pour faire des propositions sur la concession en exigeant un gouvernement de coalition. Je suis en train de me demander s’il vit sur la planète Terre ou mieux sur la planète Mars. S’il reconnait que Kanambe est un tricheur, un voleur de la victoire du peuple, il doit donc partir. Sinon il subira le sort de Kadhafi ainsi que tout son entourage. Rien ne pourra arrêter la colère du peuple. On ne dirige pas ensemble avec celui qui a triché ou volé la victoire du peuple. Le Congolais n’a pas cette culture de tricher aux élections.

Le bras de fer  est engagé entre l’imposteur et la population congolaise. Il a déjà commencé et c’est une guerre qui sera longue, très longue avec toutes les conséquences que vous pouvez vous imaginer. Qui en sortira victorieux? Je vous réponds sans tergiverser que c’est le peuple congolais. Hyppolyte Kanambe  avec sa majorité ont été vomi par le peuple. Ils ont échoué sur tous les plans. Kanambe a érigé la corruption et le mensonge en système au sommet de l’état. Il ment en public et sans vergogne en déclarant qu’il paie aux magistrats un salaire de …Pendant qu’il prétendait chercher 15 personnes honnêtes pour l’épauler dans sa tâche de reconstruire le pays, il va corrompre les députés pour modifier la constitution du pays, il corrompt les musiciens, la Ceni, la cour suprême d’injustice et la liste est très longue. Comment un tricheur, un voleur, un corrupteur peut-il prétendre rechercher des personnes justes avec qui travailler. Kanambe entretient l’insécurité à l’est pour bien voler les minerais. Il signe des contrats miniers avec les Chinois, des contrats léonins avec des firmes multinationales et il a un compte bancaire avoisinant 15 milliards de dollars en dix ans pendant que le Mobutu qui avait dirigé le pays pendant 32 ans n’avait même pas atteint  la moitié de ce montant. Il fait une folie avec cet argent pour corrompre tout ce qui bouge au parlement, au sénat, à la Ceni, à la cour suprême d’injustice. Kanambe, nous avons besoin de toi vivant. Tu ne mourras pas avant de restituer tout ce que tu détourné dans le compte du trésor public. Tu as fait saigner l’économie du Congo, ce géant de l’Afrique centrale que tu as placé maintenant à la 182eme place au monde. Lorsque tu es entré avec tes bottes sans souliers ni veston au Congo, tu as trouvé la lumière et l’eau coulait du robinet. Tu as fait sécher le robinet, les Kinois utilisent aujourd`hui des lampes à pétrole. Tu as mis à genoux la musique congolaise qui faisait la fierté de l’Afrique, le théâtre, les médias.  Tout récemment tu voulais jouer avec le feu en coupant le signal de la RFI et tu as subi une véritable raclée. Saches à partir de maintenant que tu n’as pas à faire avec les congolais d’autrefois qui ne s’intéressaient qu’aux femmes, à la bière et à l’argent. Les Congolais de la diaspora sont épris de vérité, de la protection des droits fondamentaux et de la bonne gouvernance. Le combat a changé et pris une autre tournure. Ne te trompe pas d’époque.

Pendant ces élections le peuple congolais a évalué tes actions et celles de ton gouvernement. Vous avez subi la sanction populaire et vous ne voulez pas vous soumettre. Vous voulez diriger par défi pendant que vous avez  avec et le PPRD mordu la poussière dans les élections présidentielles et législatives. Kanambe, Idambito, Tambwe Mwamba, Ghonda, Marcellin Chisambo, Bahati Lukwebo, Kimbembe, Nyamugabo, Lombeya et bien d’autres ont tous subi la vindicte des électeurs. C’est cela la vérité des urnes. Si quelques caciques prétendent y avoir échappé, c’est grâce à la fraude et au tripatouillage organisés par Ngoyi Kuluna, le Docteur en tricherie. Comment expliquer que même au sein des partis membres de la majorité présidentielle, les loups sont en train de se manger. Les voix s’élèvent pour crier au scandale. Pour l’éviter une cellule venait d’être instituée pour gérer l’avantage concurrentiel défendable et détenu par les partis et les candidats de la Majorité présidentielle et encadrer les candidats aux élections, de gérer les rivalités et les contentieux électoraux internes et externes à la MP. Si le ridicule pouvait tuer… Une telle majorité mérite-t-elle encore la confiance du peuple? Aucun gouvernement au monde ne peut diriger avec quiétude sans mériter la confiance populaire. Cette confiance  se mérite et ne s’acquiert pas par la fraude et la magouille. Prends ta bande de maffiose de PPRD ou mouvance présidentielle pour aller former votre gouvernement au Rwanda ou en Tanzanie si on va vous accepter mais pas en RDC.

Si tu veux te maintenir au pouvoir ou diriger par défi au mépris du peuple congolais parce que tu as ton armée des mercenaires, ta place est à côté de Kadhafi. Ce dernier avait aussi une armée des mercenaires, mais il n’est pas arrivé à exterminer toute la population libyenne. Nous te poursuivrons avec tout ton entourage jusqu’à votre dernier retranchement. Qui vivra verra. Kabila TOKOTIKA YO TE. TOKOBOMA YO NDENGE OBOMAKA. Qui tue par l’épée périt par l’épée. A bon entendeur, salut!

VATA  M. NGANDU