Home | RDC | Politique | Projet phœnix : Au menu du tête-à-tête KATUMBI - « KABILA »

Projet phœnix : Au menu du tête-à-tête KATUMBI - « KABILA »

image

Le projet phœnix vise à contourner le leadership d’Etienne Tshisekedi, anéantir la suprématie de Joseph Kabila et enfin organiser la renaissance du PPRD sous le leadership d’un  Kabiliste: Moïse Katumbi Chapwe, le gouverneur le plus populaire du Katanga. Les kabilistes se sont rendu compte qu’ils sont dans un labyrinthe sans issue, la solution est de retourner à la case de départ, penser à l’alternative de Joseph Kabila avant qu’il ne soit trop tard. Ils estiment que leur patron est la menace n°1 de leurs intérêts et la stabilité de la RDC.

Joseph Kabila et Moïse Katumbi se sont rencontrés il y a quelques heures. Aucune déclaration n'a été faite. Les avertis pensent que les enjeux politiques de l'heure, les élections de 2016 étaient au menu de ce tête-à-tête entres ces deux personnalités les plus puissantes du PPRD. Joseph Kabila est fin mandat, jusque là le dauphin au sein de sa famille politique n'est toujours pas connu. Mais certaines langues n'hésitent pas à citer le nom de Moïse Katumbi qui s'est opposé publiquement le 23 décembre 2014 contre le 3ème penalty qu'on veut accorder à Joseph Kabila.

Après les événements de 19, 20 et 21 janvier, Les Kabilistes ont compris: "c’est sur Joseph  Kabila que se cristallisent  toutes les contestations". Les cadres du PPRD réfléchiraient maintenant sur l’exécution du projet phœnix basé sur les dernières projections du clairvoyant, le feu augustin Katumba Mwanke. Le projet phœnix vise à contourner le leadership d’Etienne Tshisekedi, anéantir la suprématie de J. Kabila et enfin organiser la renaissance du PPRD sous le leadership d’un  Kabiliste: Moïse Katumbi Chapwe, le gouverneur le plus populaire du Katanga.

Les kabilistes se sont rendu compte qu’ils sont dans un labyrinthe sans issue, la solution est de retourner à la case de départ, penser à l’alternative de J. Kabila avant qu’il ne soit trop tard. Ils estiment que leur patron est la menace n°1 de leurs intérêts et la stabilité de la RDC. Le risque est énorme. Lâché de toutes parts, confronté à la tempête de l’Est, le Raïs ne résistera pas à la plus grande crise politico-éocnomique jamais vécue dans l’histoire de la RDC.

[Yves Kongolo]