Home | RDC | Politique | RDC : MARINI a oublié sa bible dans le taxi du tanzanien KANAMBE

RDC : MARINI a oublié sa bible dans le taxi du tanzanien KANAMBE

image

En cette période cruciale où la vérité est mise en dure épreuve en RDC, le cas de Marini Bodho, le père spirituel de Ngoyi Kuluna doit intéresser toutes les bonnes consciences qui luttent pour un Congo nouveau. Un Congo qui n’est pas souillé par le sang des compatriotes que la milice de Kanambe amène dans son abattoir, un Congo où le mensonge, la tricherie et l’immoralité n’ont plus droit de cité.

Nous lançons ce communiqué pour demander à toute personne de bonne volonté qui aurait retrouvé la Bible  que Marini Bodo aurait oubliée dans  le taxi du chauffeur tanzanien de bien vouloir la lui ramener. Depuis sa sortie d’audience avec le taximan tanzanien, il a perdu la tête. Il n’a plus les deux pieds sur terre.

Aujourd’hui à Kinshasa, nous nous trouvons en face de multiplicité de sectes et des églises de réveil. Beaucoup de loups se sont introduits dans la bergerie qu’il nous faut distinguer le bon grain de l’ivraie. Si les élections sont une occasion de procéder à l’évaluation du gouvernement sortant afin de le sanctionner, cette fois elles nous ont permis de découvrir aussi le véritable serviteur de Dieu. La Sainte Bible nous dit que nous reconnaitrons les vrais serviteurs de dieu par leurs œuvres. Ma question est celle de savoir qui est serviteur de Dieu et qui ne l’est pas? Difficile à répondre, n’est-ce pas? Je vous laisse le soin de répondre à la question tout en me demandant si Ngoyi Kuluna est serviteur de Dieu ou de Satan? Marini Bodo est-il le serviteur de Dieu ou un simple président de l’Église du Christ au Congo? Je ne juge personne mais ce n’est qu’une série de questions que je me pose.

En cette période cruciale où la vérité est mise en dure épreuve en RDC, le cas de Marini Bodo, le père spirituel de Ngoyi Kuluna doit intéresser toutes les bonnes consciences qui luttent pour un Congo nouveau. Un Congo qui n’est pas souillé par le sang des compatriotes que la milice de Kanambe amène dans son abattoir, un Congo où le mensonge, la tricherie et l’immoralité n’ont plus droit de cité. Depuis que Marini a goûté aux dollars de sang de Kananmbe, il défend bec et ongle ce régime aux abois. Cet un aventurier désigné par un groupe de congrégations locales qui lui ont conféré un mandat de 7 ans va jusqu’à déclarer la  guerre au Cardinal Monsengwo. Il roule pour le pouvoir et manifeste un soutien public à Ngoyi Kuluna qui fait la honte des églises dites de réveil. Il devrait être le premier à prendre ses distances de ce tricheur et menteur reconnu au niveau international et qui discrédite les Églises protestantes en RDC. Le Cardinal Monsengwo ne l’a-t-il pas fait avec Malu-Malu,  un autre serviteur du diable Kanambe? Aujourd’hui, il est l’ombre de lui-même. C’est un papier hygiénique. On s’en est servi et on l’a jeté dans la poubelle.

Officiant le culte du 16 janvier pour commémorer le 11e anniversaire de la mort du Président Laurent Désiré Kabila, il exhorte sans gêne les Congolais à mettre le cap sur l’avenir et non pas sur le passé. Il oublie qu’on ne peut pas construire l’avenir sans le passé. Comment peut progresser si on ne reconnait pas ses erreurs du passé? Nous devons construire notre futur en corrigeant nos erreurs du passé. L’histoire n’est-ce pas l’étude du passé pour éviter les erreurs de nos ancêtres et entrevoir un avenir meilleur?

Il demande au Congolais d’éviter d’exiger la perfection aux autres lorsqu’on n’est pas soi-même en mesure de franchir la perfection. Voici une prédication pour endormir les esprits surchauffés des Congolais. Elle contredit carrément la Parole de Dieu qui nous dit que Dieu est parfait et il nous appelle à la perfection. Même si par nature nous sommes imparfaits, Dieu nous demande de nous débarrasser de cette nature et de rechercher la perfection sans laquelle personne ne peut voir Dieu. Dans I Thessaloniciens 4 :3, l’apôtre Paul écrit : «Voici ce que Dieu veut : ce que vous soyez saints et que vous gardiez de l’immoralité». Dans Matthieu 5 :48, nous lisons : «Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait.». Je ne vais pas te prêcher l’Évangile Monsieur Marini, car c’est le travail que Dieu t’a confié. Comment se peut-il que toi qui est censé  prêcher la Parole de Dieu sans la déformer peux-tu défendre le mensonge, la tricherie et les fraudes décriées par les observateurs tant nationaux qu’internationaux? Tu vois blanc là où tout le monde voit noir. Mr Marini, enseigne s’il te plait ce qui est conforme à la doctrine. Sinon tu es un rebelle qui trompe les gens par des paroles stupides. Il faut qu’on te ferme la bouche, car tu enseignes ce qu’il ne faut pas, pour gagner malhonnêtement de l’argent. Tu fais la honte des Églises protestantes et tu ne mérites vraiment pas d’occuper ton poste actuel. «O TEMPORA O MORES», disait Cicéron dans les Catilinaires (O temps! O mœurs!).  Je te conseille d’aller vite récupérer ta Bible que tu as oubliée dans le taxi du chauffeur tanzanien sinon ceux-là qui t’ont désigné à ce poste seront obligés de revoir leur choix au risque que  l’Église du Christ  au Congo ne se vide de ses fidèles. Pour bon nombre de compatriotes, la seule église qui dit la vérité aujourd’hui en RDC, c’est l’église catholique. Tu as vraiment enfoncé l’Église protestante, une église de l’avant-garde. Prends ton courage pour démissionner. Qu’attends-tu?

Tu cherches à prêcher un évangile de faim pour rechercher de l’argent et en même temps pour endormir la population. C’est trop tard. Tu es ennemi de Dieu et de tout homme qui recherche la vérité et la perfection.  Tu caches sous tes paroles le désir de gagner de l’argent en usant d’un langage flatteur. Tu cherches à plaire à Kanambe au lieu de plaire à Dieu. Parle comme Dieu le veut, car il t’a confié la Bonne nouvelle. Si tu ne changes pas vite, Dieu va te frapper.

Toujours en marge de cette messe, la famille biologique de Laurent Désiré Kabila demande aux jeunes de plus de 19 ans de privilégier la paix et non la violence. Y a-t-il une famille biologique de Laurent Désiré Kabila encore en vie à Kinshasa? Kanambe  a exterminé toute la famille biologique de Kabila après l’avoir éliminé physiquement, excepté ceux qui ont choisi l’exil. Savez-vous combien de jeunes de plus de 19 ans, Hyppolythe a tué  dans les violences post électorales? De quelle paix  ce danseur de Ndombolo dans la cour de Kanambe veut-il nous parler? Pourquoi ne le demande-t-il pas à son maitre qui tue, organise des assassinats et triche aux élections de privilégier la paix? Mr Mugalu,  arrête tes distractions et continue à danser le ndombolo avec le Quartier Latin, Wenge Musica, Viva la Musica et tous les orchestres qui collaborent avec ton maitre sans oublier le maitre de séance Aubin Minable.  La fête a beaucoup duré et elle devra bientôt s’arrêter. Les bonnes choses doivent commencer.

VATA M. NGANDU KASESE