Home | RDC | Parlement | RDC : 4 députés passés à tabac par la police de « Joseph KABILA »

RDC : 4 députés passés à tabac par la police de « Joseph KABILA »

image

Des nouvelles en provenance de la ville de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, font état d’un passage à tabac enregistré hier à l’Assemblée provinciale et même dans l’anti chambre du président de cet organe délibérant. Il semble que quatre députés provinciaux ayant été appelés autrefois à d’autres fonctions politiques qui devraient réintégrer leur hémicycle ont été passés à tabac par la police. Qu’est-ce qui s’est réellement passé à Mbandaka en province de l’Equateur ?

Des sources contactées par " Forum des As " hier soir indiquent qu’un élu du peuple devant, comme trois autres concernés, réintégrer l’Assemblée provinciale se serait présenté dans l’anti chambre du président de l’Assemblée provinciale aurait été, apparemment, victime d’un conflit protocolaire. Alors qu’une demande d’audience lui aurait été refusée au motif qu’il n’y avait plus de papier, il a étonné de constater qu’une demande a été remise à un officier de la police. Ce qui l’aurait poussé à opposer une protestation énergique parce que se sentant humilié parce ce qui venait de se passer.

C’est là que l’officier se serait à son tour énervé pour ensuite donner l’ordre que l’on sorte de la salle d’attente cet élu du peuple. Il s’en serait suivi un passage à tabac de trois autres députés devant réintégrer l’Assemblée provinciale. Les quatre députés provinciaux, à savoir Jean Faustin Mokoma, ancien ministre de l’Environnement, Dr Roger Mwamba, Félix Ilonda et Norbert Endonto, seraient ensuite détenus dans une geôle pour être remis en liberté un peu plus tard. Le dossier se situerait actuellement au niveau du ministère de l’Intérieur. 

[M. M.]