Home | RDC | Echos des Provinces | RDC : Cannibalisme Au Katanga, KYUNGU et sa milice mangent de la chair humaine

RDC : Cannibalisme Au Katanga, KYUNGU et sa milice mangent de la chair humaine

image

L’anthropophagie sévit au Nord de la province du Katanga. Ce n’est pas n’importe qui qui tire la sonnette d’alarme. C’est bel et bien la bouche autorisée, le gouverneur Moïse Katumbi Chapwe. Gédéon Kyungu et sa milice s’emploieraient à manger de la chair humaine. Ce qui a poussé l’autorité provinciale de la province cuprifère à demander au Gouvernement central de saisir la Cour pénale internationale (CPI) contre l’homme qui sème la terreur dans le triangle de la mort.

Le chef milicien et chef de guerre, connu comme un homme cruel, responsable des pillages, des viols et des tueries, se révèle aujourd’hui, dans l’opinion, comme un cannibale, lui et ses miliciens. " Kyungu Mutanga, alias Gédéon et ses fidèles sont des cannibales ", confie Moïse Katumbi. Le gouverneur invite ainsi le Gouvernement central à livrer Gédéon à la Cour pénale internationale pour " crimes contre l’humanité ".

C’est au cours d’un rassemblement à Lubumbashi avec des finalistes aux épreuves d’Etat que Moïse Katumbi Chapwe a déclaré que Gédéon est responsable des violences dans le nord de la province du Katanga. En plus de 500.000 déplacés internes, il fait état de plusieurs écoles et villages détruits ou incendiés par sa milice et des centaines d’enfants enrôlés de force.

Pour rappel, condamné à perpétuité, Gédéon Kyungu avait réussi avant les élections de 2011, une évasion spectaculaire à la prison de Lubumbashi pour se réfugier dans le parc national d’Upemba. Mais, des questions subsistent quant à l’identité de ses complices éventuels, ceux qui lui ont fourni matériel, armes et munitions pour relancer son mouvement insurrectionnel. 

[M. M.]