Home | RDC | Armée/Police | Etats-Unis - RDC : Des operations militaires pour renforcer les capacités des FARDC

Etats-Unis - RDC : Des operations militaires pour renforcer les capacités des FARDC

image

Dans le cadre de la coopération militaire  entre les Etats-Unis et la RDC, le commandement  des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) va organiser une série d’activités civilo-militaires en République démocratique du Congo. L’information a été donnée en début de la semaine à Berlin en Allemagne fédérale par le chef du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (Africom), le général David Rodriguez. 

Selon le patron d’Africom, ces opérateurs civilo-militaires visent à renforcer les capacités des FARDC dans le but de faire de cette institution, une armée républicaine, et professionnelle. Africom sera aussi engagé dans la réalisation des projets à caractère social en faveur de la population civile.

« C’est une façon de montrer l’apport des Forces armées dans le développement des communautés », a déclaré un responsable d’Africom.

Le chef du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (USAFRICOM), le Général David Rodriguez effectue depuis le lundi 12 janvier 2015 une visite officielle à Kinshasa, République démocratique du Congo. Le Général David Rodriguez faisait cette visite dans le cadre de la coopération militaire entre les Etats-Unis d’Amérique et la République démocratique du Congo. Au cours de cette brève visite à Kinshasa qui s’est achevée le mercredi 14 janvier 2015, le patron d’AFRICOM, le Général David Rodriguez s’est entretenu avec des responsables politiques et militaires congolais, notamment le ministre de la Défense et Anciens combattants, M. Aimé Ngoy ainsi que des officiers militaires congolais. Le Général David Rodriguez a ensuite rencontré le Représentant Spécial du Secrétaire-Général des Nations Unies et chef de la Monusco, Martin Kobler.

Dans un communiqué le mardi 13 janvier 2015,  L’ambassade des Etats-Unis à Kinshasa a indiqué qu’elle accueillait chaleureusement le chef du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (USAFRICOM), le Général David Rodriguez, dans le cadre de la visite en RDC du 12 au 14 janvier 2015.

La visite du Général Rodriguez visait à reconnaitre la contribution de la coopération américano-congolaise à l’avancement de la paix et de la sécurité en Afrique centrale et à mettre en exergue l’appui des Etats-Unis envers l’engagement ferme de la RDC à se doter de forces armées professionnelles et qualifiées.

Des formations à Kitona

 Dans le cadre d’Africom, la base militaire Kitona, dans la province du Bas Congo a servi de cadre  de juin à juillet 2014 à l’opération militaire Lion Rouge .Plusieurs personnalités militaires et politiques ont assisté  à cette cérémonie haut en couleurs marqué par le défilé militaire des militaires et officiers des Forces Armées de la RDC (FARDC) en formation à la base de Kitona.

L’opération Lion Rouge est un signal fort de notre coopération militaire avec les Etats-Unis. Notre plus ardent souhait est de voir se perpétuer cette coopération militaire entre les Etats-Unis d’Amérique et la RDC. Cette formation s’inscrit également dans le cadre de  la réforme de la sécurité. Lion Rouge témoigne donc de l’engagement du gouvernement  américain à s’impliquer dans la réforme de l’armée et la sécurité en RDC. Nous sommes fiers de la formation que viennent de bénéficier les FARDC ici à Kitona. Merci beaucoup pour votre professionnalisme militaire »,  a souligné le commandant de la base de Kitona, le Général Moustapha.

Le Commandant Militaire des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) a aussi organisé une formation aérocivile en faverur de femmes soldats des FARDC.

Des actions  sociales

Dans le volet social, Africom a sponsorisé la réhabilitation d’un hôpital dans le quartier Mombele, dans la commune de Limete.  Le vendredi 23 février 2012, le colonel  Lee Whiteside, attaché militaire des Etats-Unis, a procédé à la cérémonie de son d’inauguration. Ce projet est conçu pour répondre à un besoin essentiel de la population locale et  améliorer les conditions de santé et le bien-être maternel des familles du quartier Mombele.

«  A travers un don de  200.000 dollars américains le Commandement Militaire des Etats-Unis (AFRICOM) a financé la réparation et l’amélioration de la maternité de Mombele, l’un des quartiers les plus pauvres et le plus peuplé de  Kinshasa », avait déclaré l’ancien conseiller aux affaires politique et porte parole de l’Ambassade des Etats-Unis, à Kinshasa M. Marc Dillard.

[Luc-Roger Mbala Bemba]