Home | CULTURE | RDC : Diego Music paye pour le choix politique de Koffi OLOMIDE

RDC : Diego Music paye pour le choix politique de Koffi OLOMIDE

image

En France, les patriotes de la résistance congolaise ou les « Combattants » ont bloqué la sortie de l’album « Abracadabra » de l’artiste musicien Koffi Olomidé. Un coup de massue pour le producteur [Diego Music] qui après avoir dépensé plus de 180.000 Euros dans cette affaire. Poursuivi par la justice française pour « viol, séquestration, détournement de mineures... », l’instance judiciaire exige la présence physique de l’artiste pour que ce dernier soit jugé. L'année 2012 commence bien pour le «Grand Mopao» !

Alors qu'il devait mettre sur le marché, Abracadabra de Koffi Olomidé ce jeudi 05 janvier à 18h00, Les combattants se sont présentés au magasin du célébrissime Diego Music pour empêcher sa distribution.

Un coup de massue pour le producteur qui après avoir dépensé plus de 180.000 Euros dans cette affaire, comptait enfin commencer à récupéré son investissement.

Complètement anéantie, Diego Music paye aujourd'hui le choix politique de Koffi Olomidé qui pour certains est synonyme de trahison envers un pays qui lui a tant donné en tant que homme, artiste, enfant et père.

Classé 'Ennemi numéro 1' parmi les artistes par les combattants, ceux-ci veulent lui signifier sa mort artistique en Europe, car pour eux la carrière de l'artiste s’arrête à vie en occident mais aussi au reste du monde, car ils ne toléraient plus aucuns produits audiovisuels de Koffi Olomidé soit vendus hors du territoire congolais.

Pourtant on peut se poser une question, ce blocus de la mise sur le marché européen par Diego Music de Abracadabra porte-t-il vraiment préjudice à Koffi Olomidé?

Si cette situation perdure, il reste fort à parier que certains membres de la diaspora iront directement à Kinshasa pour acheter les albums et le revendre dans les quatre coins du monde comme avec le dernier album de Zaiko Langa Langa, Bande Annonce dont tous les exemplaires vendus actuellement sur tous les marchés proviennent de la RDC.

Ors, selon le contrat signé entre Diego Music et l'artiste, Koffi Olomidé a l'exclusivité de la distribution en Afrique. Ce qui veut dire que les albums qui proviendront de la RDC seront vendus par le staff même de l'artiste donc par Koffi Olomidé.

Celui-ci aurait alors le beurre (son cachet payé par Diego Music) et l'argent du beurre (la vente exclusive mondiale de l'album) Il gagnerait donc sur tous les tableaux. Au lieu de l'affecter, le blocus serait même du pain béni pour le Quadra Koraman.

Il va faire bientôt plus de trois ans Koffi n'a plus effectué un voyage au niveau de l'espace Schengen, suite à des dossiers judiciaires qui l’opposent avec la justice française pour viol de mineures… l’instance judiciaire exige la présence physique de l’artiste pour que ce dernier soit jugé.

[avec villageafro]