RDC : TSHISEKEDI donne un ultimatum de 48 heures au gouvernement « Kabila »

Font size: Decrease font Enlarge font
image Etienne TSHISEKEDI - President nationale de l'UDPS a Kisangani le 11 Novembre 2011.

Etienne TSHISEKEDI donne un ultimatum de 48 heures au gouvernement du président congolais Joseph Kabila, pour libérer tous les combattants de l'UDPS arrêtés arbitrairement en prison à Mbuji Mayi, Lubumbashi et à Kinshasa.

L'opposant Etienne Tshisekedi, candidat à la présidentielle du 28 novembre en RDC, a réitéré vendredi des propos déjà tenus dimanche et unanimement condamnés, en appelant ses partisans à "casser" des prisons pour libérer des militants et à "terroriser" militaires et policiers.

"Je donne un ultimatum de 48 heures au gouvernement (du président congolais Joseph) Kabila, pour libérer tous nos combattants en prison à Mbuji Mayi, Lubumbashi et à Kinshasa. Sinon, je demande à la base à Kinshasa (...) de se mobiliser et d'aller casser la prison de Makala (à Kinshasa) afin de libérer de force nos combattants arrêtés arbitrairement", a-t-il déclaré lors d'un meeting à Kisangani (nord-est), devant environ 5.000 personnes, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Vous avez un pouvoir réel dans ce pays car la voix du peuple c'est la voix de Dieu. S'il arrivait que l'un de vous soit victime de tracasseries inutiles de la part d'un policier, d'un militaire ou de quelqu'un du PPRD (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, au pouvoir), mobilisez-vous et prenez-les et terrorisez-les. Même s'ils fuient dans leur camp, il faut les poursuivre", a-t-il ajouté dans un discours de près de deux heures en fin de journée, devant la Grande poste dans le centre-ville.

A plusieurs reprises lors de son discours qui s'est terminé dans l'obscurité vers 20H00 (18H00 GMT), la foule criait "Libérez ! Libérez! Libérez !".

Arrivé jeudi soir à Kisangani, le leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) avait déjà tenu des propos similaires dimanche dans une interview au téléphone depuis l'Afrique du sud où il se trouvait, diffusée à Kinshasa par une télévision d'opposition, qui a été coupée depuis par les autorités.

Il s'était également déclaré "président de la République".

"Qu'ils le terrorisent très fort"

A Kisangani, capitale de la Province orientale, M. Tshisekedi a donné jusqu'à samedi midi au ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, pour "remettre le signal" de la télévision coupée. "Sinon, les combattants de base à Kinshasa qui me suivent, qu'il aillent au bureau de Mende (...) qu'ils le terrorisent très fort pour qu'il sache qu'au Congo les choses ont changé", a-t-il menacé.

"Vous verrez, il y aura un grand changement dans le pays, ils vous laisseront tranquilles dans vos souffrances, jusqu'au 7 décembre, quand je serai le chef de l'Etat pour développer le pays", a-t-il lancé. Les résultats provisoires de la présidentielle doivent être annoncés le 6 décembre.

A la fin du meeting, des jeunes se sont montrés menaçants envers des policiers en leur lançant: "Osez encore, vous allez voir !", a constaté le correspondant de l'AFP.

Après ses déclarations de dimanche, la Belgique, l'Union européenne, la France, la Grande-Bretagne et l'ONU mais aussi des ONG locales et l'église catholique congolaise avaient condamné les propos du leader de l'UDPS.

Elles avaient aussi exprimé leur inquiétude après des violences entre ses partisans et ceux de la majorité dans plusieurs villes du pays, qui ont émaillé la campagne électorale lancée le 28 octobre.

Ancien ministre et Premier ministre sous Mobutu, puis opposant historique à l'ex-dictateur zaïrois, Etienne Tshisekedi, 78 ans, est l'un des 11 candidats, avec Joseph Kabila, à la présidentielle du 28 novembre qui se tiendra en même temps que les législatives. Les deux scrutins sont à un tour.

Rentré au pays fin 2010 après trois ans d'exil médical notamment en Belgique, il avait boycotté les élections de 2006, les estimant entachées d'irrégularités.

Natif de la province du Kasaï Oriental (centre), il est pour la première fois candidat à la présidentielle.

Selon l'UDPS, M. Tshisekedi doit poursuivre sa campagne samedi à Isiro puis dans d'autres villes de l'est, notamment Goma. Il avait initialement été annoncé ce vendredi à Kinshasa.

[Afp]


Cet article a été lu 6397 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (18 posted):

miabi on 14/11/2011 11:44:13
avatar
ce monsieur congo sans katanga est un disjoncté,mon ami voyou allez voir un psychiatre pour ta santé mantale;comment vous pouvez raisonner comme un homme primitif comme ça? vous avez ecri bcp sans rien dire,vous souffrez de la logorrhée et c'est comme ça ce monsieur qui se nomme opposant eternel qui va diriger ce pays? pout votre gouverne,le congo ne fonctionnera pas sans katanga,**** yo!!!fou,pumbafu,kambwa
Thumbs Up Thumbs Down
-1
Dosimao on 13/11/2011 06:18:47
avatar
le 04 janvier 1959 ezalaki kaka boye "roi baudouin asubaki na pantalon", alors le 06 décembre 2011 ekozala TUNISIE ou quoi, je ne comprend rien...
Thumbs Up Thumbs Down
1
emery ebonde on 13/11/2011 05:24:45
avatar
Nous, peuple congolais, sommes entrain de vivre un moment crucial de notre histoire depuis. Arretons de nous distraire.Notre pire ennemi c'est Hyppolite Kanambe,alias "Kabila" le Rwandais! Nous sommes sous l'occupation des rwandais quelle honte et humiliation!Chassons d'abord kabila du congo. Les occidentaux ne doivent pas s'emmeler alors qu'ils sont entrain de chassertous les dictateurs en Afrique! jusqu'à quand peuple congolais ( dirigeant politique, policier et militaire, étudiant et autre) resteras-tu ignorant de ton histoire? aime ton pays afin de mieux le défendre contre tes ennemis. A bon entendeur, salut!
Thumbs Up Thumbs Down
1
Congo Uni avec ou sans Katanga on 13/11/2011 02:41:55
avatar
@ Mwalimu et Katanga:

J'ai ecoute vos pleures. Je demande pardon. Je me suis rappele que j'ai des demi-freres Katangais. Mon pere ancien cadre de Bandundu de la Gecamine avait des enfants au Katanga.

Comme Mwalimu a dit: nous sommes tous freres et compatriotes. Luttons pour un congo libre! Acceptons des opinions contraires! C la regle de la demo-cratie.

Kanda nde elekaki. Ici a l'etranger au travail on ne respect plus les congolais pcq nos cadres politiques au pays sont incapable de...

Allons aux elections sans tricher.

Ici nous utilisons les claviers anglophones donc je pense que vs allez comprendre les "pluma erra".

Mais Mwalimu: changer nde le cote...ngonga ebeti mon cher frere! Mongo eza na sukate.
Thumbs Up Thumbs Down
0
katanga on 13/11/2011 00:12:55
avatar
mon cher tu as bel et bien insulte les katangais .il faut savoir que les katangais ont jouer un role treponderant dans ce pays .en commencant par moise tshomb,nguz et kyungu,laurant desire kabila en fin le jeune president.
oui tshisekedi aussi a dit que son grand pere venez de kabongo dans le nord katanga.et cela qu'il va voter.
je remercie Dieu de m'avoir creer katangais .ce un don de Dieu cela ne pas donne a tous le monde.
nous sommes le meme et nous ne changerons pas.si il faut chasse vos freres comme en 1990 nous allons encore le faire.
Thumbs Up Thumbs Down
0
Congo Uni avec ou sans Katanga on 12/11/2011 23:52:00
avatar
Kanambe n'a rien fait au Katanga pdt plus de 10 ans! Les Katangas sont tjrs primitifs comme a l'epoque de Tshiombe. Regardez la reflection primate de Kyungu, pas different avec les esprits tutsis mediocres.

Tout opposant au monde demande appelle le peuple a se soulever contre la dictature. Il faut avoir un esprit limite, "les elections ne signifient pas la democratie. En plus le cas de Hyppo Kanambe: il a assassine son pere nourricier (Mzee LD Kabila) qu'il dit etre pere biologique! Quel mendonge?

Les Katangais devaient devaient etre les premiers a se soulever contre ce criminel de Joker Hyppo qui a tue un fils du Katanga.
Mais comme tjrs "Katangais ****" les katangais sont concernes seulement d'aller faire le cuivre artisanal.

Kyungu a demande aux katangais d'attaquer d'autres tribus aucun media en a fait un probleme pcq c la democratie kabiliste. Nkunda a vole et viole au kivu, c bon! C la democratie kanambiste. Assassinats des opposants a kinshasa et empoisonements des leaders et Generaux congolais pour exterminer l'elite national, c bon! C la democratie kanambiste. Ni les europeens ni NETO ni la CPI sont venus aider le peuple.
Il est connu que Rwanda et Uganda se sont battu a kisangani pour le controle des minerais tuant plus+ congolais, la CPI n'a jamais fait qlq chose. Rwanda est entre illegalement au congo avec la complicite de Kanambe pr prendre Nkunda et le protege a Kigali afin que la CPI ne puisse pas mettre la main sur lui. Et la CPI n'a jamais demande l'extradition de Nkunda.

Tshisekedi a raison "finish and clap". Depuis les katangais sont venus a kinshasa a la presidence parler swahili a kinshasa la politique du pays est devenue primitive. C comme si ceux qui parlent swahili ont tjrs eu des esprits limites et villagois. Souvent a l'UNIKIN ceux qui parlait swahili etaient mediocres, enfermes et timides comme Kanambe mais felins et jongleurs. L'incapacite des swahilophones katanagais et kivusiens a conduit en ce que les rwandais s'infiltrent au congo comme swahilophone (tribu vu comme weakess-Link).

Bcp des rwandais profitent de nos problemes pr internes pour lancer des messages comme si ils etaient des katangais.

Hyppolite a fait plus de 10 ans au pouvoir mais Katanga n'a pas change. La poussiere est partout, les ecoles sous les arbres, Universite de Lu'shi non reconstruite mais lui Hyppo et ses freres ont spolie des million de dollar pr construire des hotels a Dar es Salaam.

De Tshiombe a Hyppo Kanambe rien n'a change a Lubumbashi. L'aeroport de Lubumbashi n'a meme pas des toilettes pour les voyageurs.
Mawa na yo soki okanisi Hyppo aza sauveur katangais! Use your brain!

Tout le monde connait qu' il suffit que demain un Zambien vienne nous dire qu'il est katangais: les katangais (sous l'influence de lotoko) vont danger et chanter les chassons de Mobutu (le djalelo) pour lui.
Les Katangais sont prets a servir un Singe comme President pour l'argent et la bierre. Allez a la Presidence du Congo vous allez voir que si vous ne parler pas Zwahili votre dossier est classe comme etranger.

Je preferai etre gouverner par un lubu (les lubas sont intelligents prets a faire le business avec tout le monde malgres leur attachement a la coutume. Les pendes et Ngalas sont aussi liberalistes (c/o Mobutu). Les swahilophones sont tres villagois et font disparaitre le business et l'honneur du congo.

Cet esprit des Katangais de penser qu'ils sont importants au congo date de longtemps. En Afrique du Sud ds les annees 90s les prmiers Katangais qui etaient venus a Johannesburg disaient aux Sud Af qu'ils etaient des Katangais et les congolais etaient des "Zairois". Ces memes gens qui se disaient "Katangais" avaient des passeports zairois et non katangais.

Voila un villagois de
Kesenyi comme Kanambe vient d'assassiner Mzee mais les katangais trouve ca normal. Comment pouvez vs jouir de l'argent du sang venant de Kanambe?
Thumbs Up Thumbs Down
1
Mwalimu on 13/11/2011 00:59:04
avatar
Monsieur Congo Uni sans le Katanga.
Tes ecrits denotent de la vulgarite de ton raisonnement et du niveau rudimentaire de ton raisonnement. Comment peux tu si allegrement denigrer tes compatriotes du Katanga? Tu es vraiement sur que le Katanga n'avance pas? Sais-tu pourqoui les compatriotes des deux kasai sont arrives en masse au Ktanga ces dux dernieres annees? S'il ne faisait pas bon vivre au Katanga crois-tu qu'ils se seraient deplaces en masse avec moutons, chevres et poules pour s'installer dans ce Katanga que tu denigres. Et puis crois-tu que les katangais sont demandeurs pour s'accrocher a vivre ensemble avec les autres? Si cela ne dependait que d'eux ils applaudiraient vivement leur independance. Il faut raisonner quand tu dois debiter des insanites a l'egard du Katanga qui te nourrit. Attention tu joues avec le feu. Ton Tshisekedi quand Kinshasa etait menace par les rebelles, ou etait-il parti? Pas a Kabeya Kamwanga. N'est ce pas au Katanga et proteger par ces memes katangais que tu injuries. Pima uyambe kilulu, kinkubala.
Thumbs Up Thumbs Down
0
1 2 3 next total: 16 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0