Home» FEMMES»

RDC : Une fillette de 13 ans violée à Kinshasa, «Joseph KABILA» interpellé

Font size: Decrease font Enlarge font
image Koffi OLOMIDE - Inculpé pour «viol sur mineures, séquestration, actes de barbarie en bande organisée et trafic d’êtres humains» par une juge du tribunal de Nanterre en France.

Une fillette de 13 ans a été violée par un groupe de jeunes voyous dans la brousse dans un quartier de Kinshasa. Avant de passer à l'acte, les violeurs ont pris soin de bâillonner la pauvre fillette au moyen d'un linge pour l'empêcher de crier de peur d'alerter la population environnante. Ces hors-la-loi, apprend-on de bonne source, ne sont pas  à leur premier forfait. Ils en ont déjà commis d'autres forfaits similaires auparavant, sans que l'autorité communale ou de la justice aux mains de laquelle ils sont souvent remis ne fasse tout pour mettre fin à ce triste phénomène très récurrent.

Une fillette de 13 ans a été violée par un groupe de jeunes voyous dans la nuit de mercredi 5 septembre vers 20 heures au quartier Nsumbu, situé vers la rivière Kalamu, dans la commune de Bumbu. La victime revenait du coin de l'avenue pour acheter du pétrole lorsque le groupe de voyous l'a interceptée. Les violeurs l'ont emmenée dans la brousse où ils ont commis leur forfait.

Avant de passer à l'acte, ils ont pris soin de bâillonner la pauvre fillette au moyen d'un linge pour l'empêcher de crier de peur d'alerter la population environnante. Leur acte ignoble commis, ces obsédés sexuels ont abandonné la victime avant de prendre la poudre d'escampette.

Ces hors-la-loi, apprend-on de bonne source, ne sont pas  à leur premier forfait. Ils en ont déjà commis d'autres forfaits similaires auparavant, sans que l'autorité communale ou de la justice aux mains de laquelle ils sont souvent remis ne fasse tout pour mettre fin à ce triste phénomène très récurrent.

Inquiète par la longue attente de sa fillette, la maman de la victime  a décidé d'aller à sa recherche. Sans pour autant arriver à la retrouver.

C'est après quelque temps que la fillette sera retrouvée par un homme de bonne volonté qui passait dans les environs du forfait où il a rencontré la victime toute sanglotante. Il finira par la ramener chez ses parents.

Une fois chez elle, la victime s'est mise à raconter sa mésaventure à sa mère. Qui n'a pas attendu un seul instant pour la conduire à la commune de Bumbu où elle a déposé une plainte contre l'inconnu, avant de l'acheminer dans un centre de santé pour des soins médicaux appropriés.

Heureusement pour la famille de la victime, vingt-quatre heures plus tard, la Police, qui a lancé une enquête, a fini par mettre la main sur l'un des violeurs, répondant au nom de Reagan. Qui est en détention jusqu'à ce jour, alors que ses compairs continuent de courir. Mais pour combien de temps ?

Pour les habitants du quartier Nsumbu, l'obscurité permanente due à l'absence prolongée du courant électrique dans ce quartier est à la base de ce genre de cas d'insécurité. Ils demandent par conséquent aux autorités communales de s'impliquer dans la sécurisation de leurs administrés ainsi que de leurs biens.

Nadine Ungudi Umeso


Cet article a été lu 10801 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0