RDC : La mort de Katumba MWANKE doit interpeller les collabos

Font size: Decrease font Enlarge font
image Augustin KATUMBA MWANKE plane crash

Le salaire du pécheur, c’est la mort mais le don gratuit reçu de Dieu, c’est la vie éternelle. La mort de Katumba Mwanke doit interpeller les collabos qui servent le pays non pas pour rendre service au peuple mais pour s’enrichir illicitement tout en snobant le peuple vivant dans la paupérisation. La disparition de Katumba, une interpellation pour les « MANGEOCRATES » de la KABILIE ?

La tradition biblique nous interdit de se réjouir de la mort de l’homme, quelque soit sa nature humaine vis-à-vis de ses compatriotes pendant son séjour terrestre.

Toujours est-il qu’à l’heure actuelle, le commun de mortel ne sait  pas encore  le mobile  de ce énième crash dans le ciel congolais car le gouvernement congolais n’a jamais montré sa volonté de mener une enquête objective lors des précédents crash de ce genre.

Parmi les victimes  de ce crash dominical, il y a plusieurs figures de proue de la scène politique congolaise mais le nom de Katumba Mwanke suscite à la fois la compassion et la réjouissance dans le chef de congolais. Pourquoi cette dichotomie émotionnelle ?

Pour la petite histoire, il sied  de signaler qu’Augustin Katumba Mwanke était le conseiller de l’ombre de  « Raïs », à savoir « Joseph Kabila ». Il était un stratège hors pair, le mentor, le « mazarin », l’argentier ; bref, le personnage le plus influent de la RD Congo suite au manque de leadership et du charisme de « Baba national ». Tout au long de ce dernier quinquennat kabiliste, Augustin Katumba Mwanke apparaissait comme l’homme qui tenait la barque. C’est dire qu’il dirigeait un gouvernement parallèle qui ne rendait compte qu’au « Raïs ». C’est ce qui a engendré le conflit de positionnement au sein de la Majorité Présidentielle de factice car le centre de décision avait bel et bien échappé au Premier Ministre qui ne jouait qu’un rôle de figurant comme dans un tournage de film.  Augustin Katumba Mwanke est cité dans plusieurs rapports des ONG concernant le pillage des ressources de la RD Congo. Grâce à sa position au sommet de l’Etat, il a joué un rôle important dans l’attribution des marchés aux multinationales qui continuent à spolier la terre de nos ancêtres. On ne saurait oublier son amitié avec le diamantaire Juif Daniel Gentler qui lui aurait offert, selon les indiscrétions congolaises, le jet-privé dans lequel il a trouvé la mort dans les circonstances encore non élucidées.

Parlant de la circonstance du crash, on peut juste se demander pourquoi lorsqu’il s’agit d’un accident d’avion, la première hypothèse tourne toujours autour de panne mécanique sans   analyser préalablement la boîte noire ? N’est-ce pas là une fuite en avant pour bâcler  en amont l’enquête ? Ce crash qui a emporté l’homme qualifié d’éminence grise qui gérait au premier plan certains dossiers de la vie nationale suscite quelques hypothèses qui taraudent l’esprit de congolais pour qualifier ce crash de sabotage sous couvert de panne mécanique.

L’hypothèse d’un crash dû à la panne mécanique serait plausible si la délégation voyageait à bord d’un Antonov russe de la seconde guerre mondiale mais un jet-privé  entretenu  régulièrement paraît dubitatif. Concernant l’itinéraire de l’avion. D’une part, le gouvernement et les sources aéroportuaires rapportent que l’avion venu de Kinshasa a raté son atterrissage et a fini sa course au-delà de la piste de l’aéroport de Bukavu ; d’autre part nous apprenons que l’avion avait décollé de l’aéroport de Kigali et devait faire une escale à Goma ou Bukavu. Probablement pour déposer le gouverneur Marcellin Chisambo ensuite mettre le cap sur Kinshasa. Si cette hypothèse s’avère vrai, qu’est ce que Augustin Katumba Mwanke est allé faire à Kigali ? Est-ce pour chercher le pouvoir alors que le « Raïs » se fait de plus en plus discret depuis sa prestation de serment dans une atmosphère malsaine à Kinshasa? Est-ce que Kigali est devenu la direction de ressources humaines pour que les officiels congolais de la bourgeoisie comprador aillent déposer leurs candidatures ?  Certes, la mort d’un homme est une perte pour la famille biologique et la société. Mais le peuple congolais ne connaîtra pas vraiment les causes de cette mort parce qu’il n’est plus maître de son destin.

Quoi qu’il en soit, la disparition tragique de Katumba Mwanke reste un mystère et d’ici peu l’histoire révèlera ses secrets enfouis dans la terre. Au besoin, on connaît l’ami, dit-on. Les obsèques de Katumba Mwanke et compagnie donneront raison, soit  au gouvernement sortant, soit au peuple congolais qui se pose la question sur le silence de son président mal-réélu. Viendra ou ne viendra pas. That is the question ! Lors des obsèques de son soi disant oncle Gaëtan Kakudji, il y avait pris part alors pour son bras droit, il y sera ? Augustin Katumba Mwanke est parti sans rendre compte au peuple congolais sur tout ce qu’il a fait, sur toutes ses décisions, sur tous ses choix des contrats léonins.

Ainsi donc, le salaire du pécheur, c’est la mort mais le don gratuit reçu de Dieu, c’est la vie éternelle. La mort de Katumba Mwanke doit interpeller les collabos qui servent le pays non pas pour rendre service au peuple mais pour s’enrichir illicitement tout en snobant le peuple vivant dans la paupérisation. Que la terre de nos ancêtres leur soit douce et légère !

Jean-Lucien NGUENI


Cet article a été lu 12997 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (25 posted):

Nestor on 14/02/2012 20:28:49
avatar
koda-kombou 14-02-2012 18:06
Ce drame est étrangement la métaphore de notre descente aux enfers.L'équipage ne connaissant pas visiblement le terrain,était handicapé par les instruments de guidage au sol,un service de météo approximative,u ne tour de contrôle parlant,on ne sait dans quel patois. Bref, toutes les conditions d'un crash était au bout de la piste.C'est la métaphore de la navigation à vue.On se croirait au néolithique,cas ser des hublots avec des pierres pour sortir les honorables du pays? Qui s'en occupent des
pauvres paysans qui ont eu le malheur, d'aller chercher de quoi se nourrir?L'image du ministre transporté comme un sac de manioc dans un camion de la Monusco, doit interroger tout ce pays.
Deux messages forts se dégagent de ce drame:Le progrès ne vaut que,s'il est partagé par tout le monde.(Le progrès, c'est partout au Congo,des hôpitaux de proximité,avec des équipements décents, en place)
Le deuxième message,est que la loi du choc en retour est bien réelle, pour tout être humain
Thumbs Up Thumbs Down
1
DIEU REVELE LES CHOSES CACHES on 14/02/2012 17:14:16
avatar
ils sont aller faire quoi la-bas,s'ils n'etaient pas tomber qui allait accepter que les vautours operent a l"EST,ZACKARI BABA BASOU,a injurier ferment VITAL kamerhe,en lui accusant d'etre l'homme qui planifien la fraude et colaborateur financier de LAURENT NKUNDA,aujourd'hui nous avons la reponse tic au tac GLOIRE A DIEU IL REVELE LES CHOSE CACHER
Thumbs Up Thumbs Down
1
viva kiesse on 14/02/2012 16:02:35
avatar
quant est ce que vous allez prendre vos responsabilités et arréter d'acuser les rwandais de tous vos malheurs??? avant c'étaient les belges, et puis les libanais maintenant ce sont les rwandais, après ce sera quoi ? congolais reveillez vous, il est temps de vous prendre en main et reconnaître vos erreurs, agissez ***** ! votre pays a besoin de vous, pendant que vous injuriez les rwandais ils sont déjà loin ! ils sont sur la scène internationale, ils n'ont plus besoin de retourner au congo, ce sont les congolais quidémarchent la nationalité rwandaise pour que leurs enfants puissent étudier..
je suis congolais et je vous conseille de ne pas suivre ses politiciens qui au lieu de définir leurs projets pour le pays ne font que incriminer les autres !!! tolamuka bandeko na ngai, il ne faut pas mourrir *****!!!
Thumbs Up Thumbs Down
2
Le moment est venu pour la liberation on 14/02/2012 06:35:27
avatar
Les rwandais se sont debarasses de lui. C'est regretable que les collabos ou les traitres ne comprennent pas que trahir son propre pays, c'est sacrifier la vie de beaucoup de tes concitoyens(nes) et ta propre vie.

Katumba a negocie beaucoup de contrats miniers des entreprises publiques pour un total de 5 milliards de dollars sans verser un sou dans la caisse de l'etat.

C'est avion coute au moins 30 millions et n'a pas eu de probleme mecanique, excepte si c'a ete fait volontairement pour l'eliminer ainsi que tous les autres passagers. Il se trame quelque chose contre la RD du congo. Les Katangais collabos et Les Kivutiens collabos reveillez vous en rejoignant les congolais unis ensemble pour foutre les rwandais dehors. On n'a plus le temps, je pari que Katumba pense qu'il avait le temps pour changer mais ils (Rwandais) l'ont tue comme ils l'ont fait a Laurent D. Kabila.
Thumbs Up Thumbs Down
1
on 14/02/2012 04:14:45
avatar
un article qui t'honore, bien construit et instructif, longonya mingi
Thumbs Up Thumbs Down
1
tresfache on 14/02/2012 13:21:05
avatar
Le Congolais n'a aucune responsabilite, tout ce qui se passe au Congo est orchestre et organise par les rwandais. est cela veut dire que les congolais sont incapable a ce point? Quel complex d'inferiorite envers le rwandais? C'est triste.
Katumba est mort, les gens s'en rejouissent comme s'ils etaient immortels. La difference entre Katumba et ceux qui se rejouissent de sa mort est que lui est mort riche, fort, au pouvoir et i a laisse des millions pour sa famille et ceux qui se rejouissent aujourdhui sont pauvres, illetres, le jour de leur mort,meme leurs familles ne vont pas pleurer parceque ca serra un bon debarras, un vaurien de moins, certains sont encore en vie parceque meme leurs oncles ont refuses de les bouffer, ils sont tellement amaigris par leur miseres qu'il n'ya pas de chair et qu'ils ne vont leur apporter aucun pouvoir car ces sont des morts vivants
Thumbs Up Thumbs Down
-2
Gaston Médard on 14/02/2012 20:15:09
avatar
Vous êtes à ce point vil et minable ! Croyez-vous que le succès dans la vie se limite à l'accumulation ? De quelle manière ce sinitre individu a accumulé au mépris de la misère à la quelle il a plongé des millions de gens ? ce piètre homme a volé plus d'un budget. Je me pose bien de question sur votre personnage. Car à l'évidence, et ce qui ressort de votre post, vous dévoilez la personnalité d'un primate dont la vie se limite à l'accumulation primitive et à l'accaparement pour soi des ressources communautaires. Croyez-vous que les héritier de ce piteux individu recouvreront si facilement leurs dus sur des comptes numérotés où cette frange de malfras mettent à l'abri leurs magots ? Savez-vous le nombre de personnes qu'il a privé des soins médicaux et de nourritures les plus basiques à cause de ses détournements spectaculaires. Comparé aux autres pays, le peuple congolais vit en pleine antiquité. Je comprends que vous êtes m.acaq.ue pour vous résoudre à croire que seul l'avoir et le gain sans effort importe dans la vie. Si tel est le cas vous n'êtes qu'une petite personne sans moralité aucune et sans scrupule. Vous vous complaisez de voir ces esclavagistes nè.gres ruiner la vie de leurs compatriotes pour enrichir l'homme blanc !!! Pour ce dernier vous n'êtes que des sin.ges. Demandez-vous bien: qu'est ce que Katumba Mwake a laissé par rapport à ce que les multinationales ont engrangé ? Des milliards de dollars... ??? Ce ne sont que des miettes. Il a laissé à la population congolaise des contrats léonins que celle-ci aura du mal à se débarrasser sans effusion de sang une fois de plus. Prenez en de la graine !
Thumbs Up Thumbs Down
2
Man'koy on 14/02/2012 02:52:58
avatar
Prions pour le congo
Thumbs Up Thumbs Down
0
1 2 3 4 next total: 19 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
4.00