Home» RDC» Diaspora»

RDC : Un député de «KABILA» passé à tabac en Afrique du Sud

Font size: Decrease font Enlarge font
image Dédé Makwa

L'intolérance politique continue à sévir dans les milieux de la diaspora congolaise à l'étranger. Le dernier cas en date est celui du député national, Dédé Makwa, en Afrique du Sud où il s'est rendu pour suivre les matches de la Coupe d'Afrique des nations. Cet élu de Masi-Manimba, pour le compte de l'Alliance pour le renouveau du Congo (ARC), parti politique cher à Olivier Kamitatu, était loin de se douter que ses propres compatriotes pouvaient ainsi nuire à son intégrité physique.

S'étant rendu au pays de Nelson Mandela pour exprimer sa passion pour le football, le président de l'Olympique club de Masi-Manimba, ex-V. Club de Mbuji-Mayi, a sollicité le service de quelques jeunes Congolais vivant en Afrique du Sud pour se procurer les billets des matches de la CAN. Mais, il commit l'erreur de leur avouer qu'il était député national en RDC. C'est alors que ces jeunes «inciviques» le passeront à tabac au point qu'à son arrivée, la police sud-africaine l'a trouvé presque nu, le mal était déjà fait.

Ce grand sportif, qui pensait passer de bons moments autour de la CAN, vient de faire là une malheureuse expérience qui étale à quel point certains Congolais de l'étranger, appelés communément "combattants", demeurent encore loin d'entendre la voix de la raison. Il leur avait suffi d'apprendre que Dédé Makwa était un élu du peuple (député national) pour aussitôt exprimer leur haine contre tout ce qui représente les institutions en RDC.

Pourtant, Dédé Makwa ne s'est pas rendu en Afrique du Sud pour le compte de l'Assemblée nationale. Ancien président de V. Club de Mbuji-Mayi (au Kasaï oriental), il avait transformé son équipe en Olympique Club de Masi-Manimba (dans le Bandundu). C'est d'ailleurs lui le propriétaire du joueur Milambo retenu dans l'équipe nationale de la RD Congo (les Léopards) et c'est aussi lui qui a vendu le joueur Ndaya en Angola. Voilà que des compatriotes sans esprit de sportivité profitent de sa présence à la CAN pour le payer en monnaie de singe.

[M.M.]


Cet article a été lu 5709 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
5.00