RDC : Détournement de fonds agri-multiplicateurs de semences

Font size: Decrease font Enlarge font
image Champ de riz - Une rizière dans la région de Beni-Butembo, province du Nord-Kivu.

La province de la Mongala, une entité issue du démembrement de l’ex-province de l’Equateur fait face à une situation qui  fâche la population paysanne. Celle-ci réputée pour sa vocation à l’activité champêtre, vient d’être victime d’un détournement de fonds agri-multiplicateurs de semences mis à sa disposition par la Banque mondiale.

C’est ce qui ressort d’une information livrée par radio Okapi. Ce fonds vient d’être détourné au profit des encadreurs de l’unité de gestion de cette cagnotte, en devenant eux-mêmes des producteurs semenciers circonstanciels.

A Bumba,  chef-lieu de la province de Mongala, cet acte est qualifié de  » détournement qui appelle à des sanctions. Il demande par conséquent  au Gouvernement central et à la Banque mondiale d’organiser un audit externe pour faire la lumière sur ce dossier. C’est un manque à gagner, reconnaît-on, pour cette population. Mais en attendant, une promesse ferme a été faite à ces victimes qui rentreront bientôt dans leurs droits, au prochain paiement des producteurs des semences agricoles.

Pourvu que cette promesse se matérialise, pour une population qui s’est toujours dévouée à l’agriculture, surtout en ce temps où l’on parle de la sécurité alimentaire en vue de gagner le front sur l’autosuffisance alimentaire.

[Maurice B


Cet article a été lu 2572 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0