RDC : Les sociétés de téléphonie mobile font les frais de coupure d’internet

Font size: Decrease font Enlarge font
image Vodacom logo

Selon l’Institut congolais d’études stratégiques et environnementales, la coupure des services SMS et de l’internet et médias sociaux ont couté plus de 15 millions de dollars américains de perte aux opérateurs de téléphonie cellulaire installés en République démocratique du Congo (RDC).

 « Une pilule qui sera amère à avaler par ces société de téléphonie cellulaire. Car les conséquences de cette coupure pourraient être néfastes pour ces opérateurs de téléphonie mobile », a déclaré le président de l’Institut congolais d’études stratégiques et environnementales, M. Roger SeckMento.

Selon lui, cette perte n’augure pas un avenir meilleur pour l’économie congolaise du fait qu’elle va à coup sûr provoquer un ralentissement de l’activité économique.

 Les services SMS et Internet ( réseaux sociaux Facebook Twiter…) ont été rétablis respectivement le samedi 7 et dimanche 8 février 2015. Même si ce rétablissement ne pas encore réalisé de manière totale à travers le pays, la coupure des services SMS et internet a été vivement critiquée par les organisations non gouvernementales et les pays amis de la RDC.

 Dans une lettre adressée au ministre des Postes, Téléphones et Nouvelles technologies de l’information, les opérateurs économiques du secteur de la téléphonie cellulaire ont exprimé leurs inquiétudes face au manque à gagner énorme provoqué par le blocage des services SMS et de l’internet ( les réseaux sociaux, Facebook, Twiter, Whatsapp..). « Le blocage des services de SMS et de l’internet a privé les sociétés de téléphonie cellulaire de plusieurs millions de dollars américains. C’est énorme compte tenu de gros investissements de ces entreprises en RDC. Nous demandons aux autorités compétentes de procéder au déblocage des services SMS et internet », a déclaré un haut responsable d’une société de téléphonie cellulaire.

 A la question de savoir qui va dédommager les clients et les abonnés qui ont perdu énormément d’argent en activant leur internet et leurs SMS avec la suspension des SMS et internet il a déclaré que cette question reste pendante.  « Nous allons en discuter avec le Gouvernement congolais car c’estr une question à la fois délicate et pertinente. Surtout que ces sociétés contribuent grandement au trésor public », a-t-il soutenu.  Il a également soutenu les répercussions fâcheuses de cette coupure d’internet sur les affaires, le commerce ainsi que les transactions notamment dans les secteurs bancaire et des assurances,  du transport arien, et services douaniers. «  L’interruption de services de l’internet et des SMS devra à coup sûr avoir une incidence sur le ralentissement de l’actualité économique », estiment un opérateur économique congolais.

 Depuis le dimanche 18 janvier 2015, l’accès à Internet et les services SMS était bloqué à travers la RDC. Sur décision des autorités congolaises qui  affirmaient que l’utilisation des SMS et internet ont contribué aux manifestations de janvier 2015.

Pour beaucoup d’experts, au moment où le Gouvernement s’investit pour l’amélioration du climat des affaires, le rétablissement des services Sms et de l’internet sera perçu comme un élément positif pour les investisseurs.

Luc-Roger Mbala Bemba


Cet article a été lu 4117 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0