RDC : Robert CHAMWAMI, assassinat inacceptable

Font size: Decrease font Enlarge font
image Robert Chamwami Shalubuto

La section provinciale de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) a décrété lundi 29 décembre 2014 une journée sans radio ni télévision sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu. Elle veut protester contre l’assassinat, vendredi le 26 dernier, à Goma du journaliste Robert Chamwami Chalubuto de la RTNC. L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) condamne cet assassinant, le qualifiant d’inacceptable. Elle demande aux autorités judiciaires de diligenter une enquête pour retrouver l’auteur ou les co-auteurs de ce crime.

La section provinciale de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) a décrété hier lundi 29 décembre 2014 une journée sans radio ni télévision sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu. Elle veut protester contre l’assassinat, vendredi le 26 dernier, à Goma du journaliste Robert Chamwami Chalubuto de la RTNC. 

Le journaliste Robert Chaùwami Chalubuto a été abattu par des hommes armés non identifiés le vendredi 26 décembre 2014 vers 21 heures au quartier Keshero de Goma.

D’après des témoins, Robert Chaumwami se trouvait dans un débit de boissons où il partageait un verre avec quatre autres personnes. Il aurait été abattu par l’un de deux hommes armés qui ont fait irruption dans le débit de boisson.

Patient Ndoole, journaliste et correspondant du quotidien l’Observateur à Goma a affirmé que  c’est dans la nuit du 26 décembre 2014 que le journaliste Robert Chaumwami Chalubuto a été assassiné.  » Tard dans la soirée, Robert Chaumwami quitte le service à la RTNC Goma et se dirige chez lui au quartier Kyeshero dans la banlieue sud ouest de Goma.  » Vers 20h30 alors que le journaliste a fait escale dans une alimentation située dans le même quartier juste a l’entrée du Centre de santé mentale de Goma, un premier bandit armé visage découvert fait irruption dans l’alimentation. Il interdit tout mouvement et bloque l’entrée et la sortie. Dans les secondes qui suivent un deuxième entre, armé d’un revolver, il avance vers la table où sont assis Robert et ses amis avant de lui loger deux balles dans la poitrine. il meurt sur place et sera plus tard amener a l’hôpital ; mais déjà mort « ,  a expliqué ce lundi 29 décembre 2014 le journaliste Patient Ndoole presque ‘en larmes. Il a ajouté qu’avant de partir du lieu, les bandits ont emporté le sac du journaliste et blessé deux autres personnes qui tentaient d’opposer une résistance.

 » Le premier tune balle à la jambe tandisque le second un coup de crosse de fusil en plein visage. « , a-t-il fait savoir. Selon le correspondant de l’Observateur, au mois d’octobre dernier, Robert Chaumwami avait déjà échappé à  une tentative d’assassinat.  » Il était poursuivi par des bandits, alors qu’il n’était qu’a quelques mètres de son domicile.. Profitant de l’obscurité, ces bandits avaient tiré sur lui sans succès. Alerter la population la venue à la rescousse avait réussie a appréhender deux d’entre les bandits. « , a précisé le journaliste Patient Ndoole.

La condamnation de l’UNPC

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) condamne cet assassinant, le qualifiant d’inacceptable. Elle demande aux autorités judiciaires de diligenter une enquête pour retrouver l’auteur ou les co-auteurs de ce crime.

 » La réaction de l’Union nationale de la presse du Congo est l’une expression d’une vive d’une colère après cet assassinat. Un assassinat de plus, un assassinat gratuit pour un confrère qui ne le méritait pas « , explique Kasonga Tshilunde, président de l’UNPC.

Pour exprimer sa désapprobation, le syndicat de journalistes appelle à une journée sans radio et sans télévision dans  toute la province du Nord-Kivu entre 8 heures et 14 heures.

 » C’est notre manière d’exprimer notre ras-le-bol « , affirme Kasonga Tshilunde.

Le 25 octobre dernier, Philémon Gira, un autre journaliste de la RTNC, a été la cible d’une attaque à main armée d’assaillants non identifiés.


Cet article a été lu 4126 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0