Héritage de King KESTER : LILIANE et les autres se ridiculisent

Font size: Decrease font Enlarge font
image King KESTER EMENEYA

Florence Bandu, la veuve du chanteur King Kester Emeneya, a été agressée, par Mme LILIANE, ex-compagne de l’artiste. Manifestement, les ex de King sont loin lâcher prise. Plus de trente ans après leur séparation, MARIE France (première épouse de NKUA MAMBU) prétend, sans décence, être, devant Dieu, la veuve légale de KING KESTER.  Elle réclame tous les droits à l’héritage. Par un tour de prestidigitation inouïe, elle s’est souvenue, qu’EMENEYA l’a répudiée par une simple lettre de séparation à l’amiable. Ce qui est évident, le divorce n’aurait jamais été officiellement prononcé. Ceci expliquant cela, apprend-on, son avocat aurait saisi le tribunal de grande instance de Kinshasa. Comprenez l’excentricité de la démarche. Florence Mbandu en a marre de ce conflit d’héritage qui crée une ambiance horrible qu’elle qualifie de  comédie de mauvais goût. La Veuve Emeneya ne supporte plus les injures de la famille Mubiala et des ex-compagnes de l’illustre disparu. «Ils peuvent tout prendre. Maisons et voitures. Je peux vivre confortablement en travaillant. Je suis jeune. Je peux avoir un crédit et créer une entreprise. Et j’en suis heureuse. Je refuse de me battre pour les biens de ce monde. Ce testament me crée trop d’ennuis», a-t-elle confié à la presse.

Florence Bandu, la veuve du chanteur King Kester Emeneya, a été agressée, le jeudi 6 octobre 2014, à 11 heures à Paris, à la Sous-préfecture de Raincy. L’auteur de cette agression serait Mme LILIANE, ex-compagne de l’artiste. Selon notre confrère Nila Mbungu, qui est sur place en France, la Reine de fleurs a subi une terrible épreuve alors qu’elle venait à peine de retrouver un peu de sérénité grâce à la naissance de son bébé, PRINCE PRESTON EMENEYA.

Florence Bandu regrette que Liliane (mère de 5 enfants avec Kester) continue à entretenir l’amertume contre elle alors que ça fait déjà dix mois depuis que le mari a été porté en terre. C’est en pleurant que la victime relate cette brutale et incompréhensible agression à la presse. «C’est injuste. Je suis allée à la Préfecture pour des raisons administratives. Désormais veuve, je devrais affronter la réalité et modifier mon statut. Tout le monde me fait prendre conscience que le bonheur existe, même après la perte d’un conjoint aussi fabuleux qu’EMENEYA. Avec mon fils, j’attendais d’être reçue au guichet de l’Etat-civil quand je me suis retrouvée soudainement face à une furie. Liliane criait et m’accusait des choses inimaginables. Cette méchante femme était venue à la Préfecture avec la ferme intention de me confondre. Trop convaincue que mon fils Prince était déclaré par un père Français. Elle m’a balancé son sac au visage. Je n’ai eu que le temps de protéger mon bébé. Alors que des témoins tentaient de nous séparer, elle a craché sur mon bébé ! Là j’ai vu rouge et j’ai failli la tabasser sérieusement. Elle sait maintenant qu’elle ne m’impressionne pas…», déclare la veuve Emeneya.

La Reine des fleurs indique qu’elle endure beaucoup de menaces des ex-épouses et de la famille Mubiala à cause du testament laissé par Kester. A cet effet, la veuve estime que l’heure a sonné pour que le dossier soit tranché par le juge. «L’affront ne restera pas impuni. Elle doit justifier ses allégations devant la justice. KESTER est mort ! Elle veut quoi ? Pourquoi s’en prendre à mon enfant ? J’ai donc eu les mots justes pour lui rabattre le caquet. Trop c’est trop, cela m’a énervé. Elle m’a gâché la journée », a déclaré la mère de Prince PRESTON EMENEYA.

Selon Florence, LILIANE s’acharnerait aussi contre AFIMIKO (fille ainée du chanteur) depuis qu’elle s’est rendue compte que c’est elle qui a gagné le jackpot. Pourtant, la  Maison Blanche (édifice encore inachevée) à Kinshasa  n’est en effet qu’un pain de mie comparé aux revenus générés par les droits d’auteur de KING KESTER.

Marie-France s’en mêle !

Manifestement, les ex de King sont loin lâcher prise. Plus de trente ans après leur séparation, MARIE France (première épouse de NKUA MAMBU) prétend, sans décence, être, devant Dieu, la veuve légale de KING KESTER.  Elle réclame tous les droits à l’héritage. Par un tour de prestidigitation inouïe, elle s’est souvenue, qu’EMENEYA l’a répudiée par une simple lettre de séparation à l’amiable. Ce qui est évident, le divorce n’aurait jamais été officiellement prononcé. Ceci expliquant cela, apprend-on, son avocat aurait saisi le tribunal de grande instance de Kinshasa. Comprenez l’excentricité de la démarche.

Florence Mbandu en a marre de ce conflit d’héritage qui crée une ambiance horrible qu’elle qualifie de  comédie de mauvais goût. La Veuve Emeneya ne supporte plus les injures de la famille Mubiala et des ex-compagnes de l’illustre disparu.

«Ils peuvent tout prendre. Maisons et voitures. Je peux vivre confortablement en travaillant. Je suis jeune. Je peux avoir un crédit et créer une entreprise. Et j’en suis heureuse. Nakobundela biloko ya mokili te (Je refuse de me battre pour les biens de ce monde). Ce testament me crée trop d’ennuis», a-t-elle confié à la presse.

Toutefois, les gens qui connaissent Florence Bandu apprécient son intelligence et son humilité. Ce n’est pas en vain que le patron de Victoria l’aimait beaucoup. Non seulement cette belle dame a été fidèle, mais aussi elle a beaucoup aidé KESTER de son vivant. Pour les uns et les autres, il est injuste que la famille MUBIALA et les ex-femmes qui vitupèrent aujourd’hui ignorent certainement que la Reine de fleurs a vendu sa parcelle du quartier Yolo à Kinshasa pour soigner son mari et l’aider à maintenir son train de vie de star.

[Jordache Diala]


Cet article a été lu 5704 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0