Accusé d'atteinte à la pudeur : Koffi OLOMIDE un papa irresponsable !

Font size: Decrease font Enlarge font
image Koffi OLOMIDE

A peine sorti, "Abracadabra" de Koffi Olomide est cependant au centre de la critique. Les Kinois accusent son auteur d'atteinte, à mi-teinte, à la pudeur. Au centre de l'énervement, le fameux cri "Mayi (Ndlr : l'eau)". Koffi olomide dit exactement ceci: "Mayi eeeee mayi, Mayi ! Mayi ya pembe mayi, Mayi ! Lait caillé pe mayi, mayi ! mayi nde mayi ! Soki ekoti na nzoto ya mama Fatou, esalaka ye bilengi ! Mayi esalaka ba mafanto". Dans les rues de Kinshasa, précisément en milieux de jeunes, le propos de Koffi est diversement commenté. Les vicieux en donnent un peu plus à cette œuvre de l'esprit. Quoi qu'il en soit, les débats tronent les rues.

De la première à la dernière chanson, les consommateurs d'"Abracadabra" restent séduits par la  mélodieuse voix de Cindy le-Cœur, directrice artistique du groupe du Grand Mopao. Dans les Night-clubs, bars et autres terrasses de la vaste métropole congolaise, "Abracadabra" est joué à concurrence d'autres albums nouvellement mis sur le marché.

Cependant, à côté du plaisir qu'ils prennent à écouter le duo Koffi Olomide-Cindy, les Kinois ne cachent pas leur désolation. Nombreux accusent le nouvel album de Koffi d'atteinte à la moralité. Ce, malgré les subtilités euphémistes et légendaires, à peine voilées auxquelles est habitué Koffi Olomide. Au centre de l'énervement, le fameux cri "Mayi (Ndlr : l'eau)". Koffi olomide dit exactement ceci: "Mayi eeeee mayi, Mayi ! Mayi ya pembe mayi, Mayi ! Lait caillé pe mayi, mayi ! mayi nde mayi ! Soki ekoti na nzoto ya mama Fatou, esalaka ye bilengi ! Mayi esalaka ba mafanto".

Dans les rues de Kinshasa, précisément en milieux de jeunes, le propos de Koffi est diversement commenté. Les vicieux en donnent un peu plus à cette œuvre de l'esprit. Quoi qu'il en soit, les débats tronent les rues. Certains estiment que la censure de cet album serait une sanction excessive.

Bien plus, ils suggèrent au censeur national de canaliser les œuvres des musiciens. L'hypocrisie est certes, la pire des vertus. Mais elle reste la vertu de l'honneur. Fort de ce principe, il ne serait pas mal venu que certaines chansons ne soient exclusivement jouées que dans les débits de boissons. D'autres, dans des cadres de détentes ouverts à tous.


Cet article a été lu 13536 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (4 posted):

KANAMBE DEGAGE on 31/01/2012 17:34:19
avatar
MUSENZI YA MOBALI AZALAKA LISUSU MAYELE TE BANDA WAZEKWA AZALAKA LISUSU PAROLIER NA YE TE.
Thumbs Up Thumbs Down
4
Phesoj on 30/01/2012 20:41:58
avatar
Rien de bon ne peut sortir d'un cerveau qui trouve acceptable qu'un assassin hors norme trone a la tete du pays.Koffi a trahi le peuple,maintenant il empoisonne ses fils et ses filles avec des insanites et cela,sous la repugnante benediction d'un autre ******,le schizophrene kanambe.
Thumbs Up Thumbs Down
7
Desis on 31/01/2012 15:27:37
avatar
Soyons serieux quand meme. Est ce que si Koffi fait de betise, a quoi accuser Kabila le president? N'est-ce pas depuis le temps que koffi est betiseur? C'est sa nature,Notre president n'a rien avoir dessus. Il y a plutot un organe charger de cela. et non Kabila.RESPECT NA MOKONZI SVP!!!
Thumbs Up Thumbs Down
-4
vraiement deçu on 30/01/2012 17:41:36
avatar
Mon frere,le pays est en crise politique et vous nous mettez ces betises.est ce que ce"triste artiste josephiste"va amener un de plus sur ma vie.faut pas faire leur publicitE.parlant sur la solution du problem du pays
Thumbs Up Thumbs Down
7
total: 3 | displaying: 1 - 3

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0