« 13e apôtre » : Koffi OLOMIDE, un violeur des mineurs frappé par la censure

Font size: Decrease font Enlarge font
image 13e Apôtre - Album cover de Koffi OLOMIDE, inculpé pour viols et séquestrations des mineures par le tribunal de Nanterre en France.

Inculpé lundi 13 Février 2012 pour viols, séquestrations des mineures, actes de barbarie en bande organisée et trafic d’êtres humains par le tribunal de Nanterre en France; l'album « 13e apôtre » de l'artiste musicien Christopher Antoine AGBEPA MUMBA dit Koffi OLOMIDE, est en violation des dispositions du Décret 0003 du 21 février 1996, portant creation d'une Commission Nationale de Censure des Chansons et des Spectacles en ses articles 2 et 5. Ci-dessous le document qui le confirme


Cet article a été lu 11796 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
3.00