Sommet de l’UA : «Joseph KABILA» crache sur l’accord-cadre d’Addis-Abeba

Font size: Decrease font Enlarge font
image Joseph KABILA - President sortant de la RDC.

Alors que la situation de la RDC est au menu du sommet des Chefs d’Etat d’Addis-Abeba, Joseph Kabila, spécialement attendu dans la capitale éthiopienne aurait changé d’itinéraire à la dernière minute. Le raïs a refusé catégoriquement de faire le déplacement, malgré l’insistance de Mary Robinson.

Joseph Kabila vient de réussir un exploit, se rendre pire que lui-même, c’est clair, la folie est au sommet de l’Etat. En boudant le sommet de l’Union Africaine, politiquement l’autorité morale de la MP, vient de cracher sur l’accord-cadre d’Addis-Abeba.

Nous devons nous préparer au pire, nous avons affaire à un cinglé, à un gouvernement capable de prendre des décisions inimaginables. Nous devons (tous) devenir fous, pour arrêter ce fou. Face à la pression internationale, et malgré la faillite sanglante de sa politique, le gouvernement a choisi de s’enfermer rageusement dans une sombre solitude, provocant, mettant sur la table des décisions politiques qui relèvent plus de la pathologie mentale que des réflexions objectives et républicaines.

En soumettant son projet personnel, développé hier par Mr Malu Malu à l’assemblée nationale Joseph Kabila et ses parrains visent l’occupation totale de l’espace politique congolais. Un scrutin indirect pour  les provinciaux, gouverneurs, sénateurs élus, par les conseillers municipaux. Heureusement que Martin Fayulu nous avait alerté ! Ce projet de Kigali, transmis à Malu Malu, a pour objectif: "l’occupation de l’espace politique congolais par les Rwandais".

Avec l’argent du sang, le M23 et ses collabos se préparent à l’achat de conscience, de vote des conseillers municipaux pour se faire élire, gouverneurs, députés provinciaux, sénateurs au scrutin direct de Malu Malu. En outre au cas où ce ballon  d’essai réussissait, Jaynet Kabila sera facilement installée au pouvoir à Kinshasa par Kagame en 2016, élue au second degré par les d&éputés et sénateurs, après un autre scrutin indirect. Louise Mushikiabo à Kigali, Jaynet Kabila à Kinshasa, ça sera la Rwandanisation de la RDC,  ils sont malins ces conseillers russes de la Kabilie.

Nous devons demander illico presto, la démission de Joseph Kabila pour incapacité de gouverner, la tenue des élections anticipées. Le pays est en danger, comment expliquer que Martin Kobler défende plus l’amnistie pour les hommes politiques, les Ex FAZ, les combattants du MLC, les Enyelés, Les Maï Maï pendant que le gouvernement, notre gouvernement insiste sur l’amnistie des criminels du M23. La folie au sommet de l’Etat

[Yves Kongolo]


Cet article a été lu 7343 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0