Cameroun : La Nouvelle Liberté, symbole d’une ville…Douala

Font size: Decrease font Enlarge font
image Statue - la Nouvelle Liberté

Lorsque vous allez sur les moteurs de recherche sur internet, tapez « la ville de Douala » et vous serez souvent surpris que l’on vous affiche un monument de couleur noir : la Nouvelle Liberté. Ce  gigantesque monument est devenu la référence et un élément d’identité visuelle de la capitale économique du Cameroun. 

Plus qu’une simple représentation artistique, le monument de la Nouvelle Liberté est devenu l’identité de la ville de Douala. C’est en 1996 que  Joseph Francis Sumégné, artiste plasticien camerounais, lança l’initiative de  la création de ce gigantesque édifice de 12 mètres. Il s’organisa pendant un an afin de trouver la meilleure idée et les matériaux de construction. Il lança les opérations au cours de cette année et pour donner de l’allure à sa création, il y associa des pièces métalliques de récupération. Il a fallu 11 ans à ce travailleur acharné pour obtenir le bouquet final que nous observons lorsque nous sommes au cœur du quartier Deido (un quartier situé en plein centre-ville). Inauguré en décembre 2007 par le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de la ville, il a été remis officiellement au représentant de l’Etat  et fait désormais partie du patrimoine municipal. 

La particularité de ce monument réside dans sa présentation et dans l’ensemble des matériaux qui  son ossature. 90% représente les objets métalliques de récupération et c’est cela qui fait son charme.

Vous ne pouvez pas venir à Douala et ne pas visiter ce monument symbolique. Selon les autorités de la ville, c’est l’édifice le plus visité par les touristes. 70% (chiffres du Gouvernement) des personnes qui arrivent pour la première fois à Douala, cherchent toujours à visiter ce site.

08 ans de présence dans la ville et pourtant aucune ride ; les visiteurs sont toujours épris par le même sentiment lorsqu’ils viennent visiter le monument. Ça fait seulement un an que jovago.com, premier site de réservation d’hôtels en ligne en Afrique, est installé au Cameroun et pourtant tous les managers disent du site qu’il est : « ce qui permet de vendre la destination Douala aux touristes Etrangers ». Lorsque nous parlons de la ville à nos partenaires, nous mettons toujours la photo du monument en avant question de leur permettre de facilement d’avoir un repère, déclare  xavier starkloff, directeur Afrique de l’ouest et centre du site web hôtelier.

[pierre mbelek]


Cet article a été lu 3523 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0