Cameroun : Le Poisson Braisé, le met qui se consomme à toutes les occasions

Font size: Decrease font Enlarge font
image Poisson braisé

S’il y a un met qui se consomme dans toutes les régions et par la majorité des populations du Cameroun, c’est bien le poisson braisé. Repas très facile à cuisiner, ce met a vu sa notoriété se développer de manière exponentielle au fil du temps et aujourd’hui il se consomme partout surtout lors de grandes manifestations. Qu’est-ce qui fait la particularité de ce repas ? Pourquoi les gens s’y intéressent autant ? Voici de manière détaillée les secrets d’un met qui fait l’unanimité sur l’étendue du territoire.

Au Cameroun, on consomme ce met à tout vent, lors des anniversaires, mariages, réunions, repas en famille, soirées de gala. On a d’ailleurs remarqué qu’il faisait partie d’un gala organisé par le chef de l’Etat du Cameroun à l’occasion d’un sommet international sur la sécurité et la sûreté du bassin du Lac Tchad. Il a été le plus consommé par les invités qui  se délectaient tout en se demandant les secrets de cette recette particulière.

Pour avoir une idée claire sur ce met, il faut tout d’abord savoir que c’est juste du poisson assaisonné et ensuite passé sur les braises. Vous avez cependant le choix entre quelques  types de poissons : le maquereau, la sole et le bar. Le choix du poisson est capital parce que le mauvais choix peut enlever au repas sa saveur.

Cuisson :

Pour la préparation, vous avez besoin du gingembre, d’ail, de pèbè (une épice locale), de poivre blanc, de jus de citron et d’huile raffinée.  Après voir réuni tous ces ingrédients, vous devez nettoyer certains et torréfier le pèbè dans une poêle chaude. Ecrasez finalement tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Ajoutez le jus de citron et l’huile et ensuite remuez. Versez ce mélange dans la poêle en y ajoutant de l’huile et attendez quelques minutes. Pendant ce temps, écaillez, videz et ébarbez votre poisson. Faites des entailles de 2 à 3 centimètres dans la peau du poisson. Salez le poisson et badigeonnez-le de marinade, pensez à épicer et à salez dans les entailles. Laissez reposer votre poisson ainsi épicé une vingtaine de minutes. Faites ensuite cuire votre poisson sur un barbecue pendant quelques minutes. Votre poison étant prêt, ajoutez  de l’eau au reste de la marinade, salez et faites cuire pendant cinq minutes environ à feu doux.

Parmi les dizaines de mets qui peuvent accompagner le poisson braisé lors du repas, le miondo, féculent de manioc écrasé et cuit dans des feuilles filiformes de bananier, a fini par s’arroger la place de Roi.

Le poisson braisé telle une pièce d’identité, a collé à la peau du Cameroun. Tout le monde en parle. Tout le monde l’apprécie. Sur l’aspect culturel, le Cameroun bénéficie d’une « publicité au braisé » qui peut davantage le favoriser sur le plan touristique. Et à juste titre, hôtels et restaurants, outre les menus étrangers, ont fait de ce met,  la pièce maitresse  de leurs cartes afin de captiver l’esprit de leurs clients. Aussi, des organismes ou entreprises œuvrant  pour la promotion du tourisme à l’instar du site de réservation d’hôtels en ligne www.Jovago.com  participent à la promotion culinaire locale.

[pierre mbelek]


Cet article a été lu 3323 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.00